Couverture du journal du 11/06/2021 Consulter le journal

[ Bordeaux ] MyEli lance un bijou connecté anti-agression

Imaginé par la jeune Bordelaise de 26 ans Ludivine Romary durant ses études à l’Inseec Bordeaux, le bijou MyEli est équipé d’une puce connectée qui permet à celles qui le portent d’alerter ses proches en cas de danger imminent.

Bracelet MyEli

Bracelet MyEli © D. R.

Imaginé par la jeune Bordelaise de 26 ans Ludivine Romary durant ses études à l’Inseec Bordeaux, le bijou MyEli est équipé d’une puce connectée qui permet à celles qui le portent d’alerter ses proches en cas de danger imminent. Dessiné par le designer de bijoux français Font-Art Créations, il est esthétique et se fond dans leur tenue en toute discrétion. Accompagnés par Technowest, l’entrepreneuse et son associé Fabien Blancafort ont fait appel au Catie (Centre aquitain des technologies de l’information et électroniques) pour réaliser les études techniques et concevoir une puce miniature pouvant être placée à l’intérieur du bijou. Connecté en bluetooth avec le smartphone, le bijou permet « de faire fuir » (grâce à une alarme), « d’alerter ou de rassurer » (grâce à l’envoi automatisé d’un SMS, de la position GPS, mais aussi au déclenchement d’un appel ou de l’enregistrement audio), pour « pallier au problème du harcèlement de rue et aux violences conjugales », précise la start-up dans un communiqué.

Deux modèles de bijoux fabriqués en France sont déjà disponibles en précommande pour une livraison en fin d’année. Une gamme hommes et une gamme enfants sont également en préparation.