Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Château Terrasson : un vin d’amoureux

CHRONIQUE - Cette semaine, Philippe Maurange vous invite à déguster un verre de la gamme Oxymore du château Terrasson.

Château Terrasson © D. R.

Tout démarre par une histoire d’amour et un mariage, celui d’Alix et Gérald Stanley en 2015. Lui arrive du Roussillon, où il a géré durant plusieurs années le très reconnu domaine du Soula dans les Fenouillèdes. Elle arrive du Médoc, plus précisément du château Puy Castéra. Les alliances à leur doigt, ils se lancent dans un projet commun et se mettent à la recherche d’un domaine et tombent rapidement sous le charme du château Terrasson en 2020, millésime du début de cette aventure et le lancement du vignoble en culture bio et biodynamique sur les deux appellations de leurs terroirs, Castillon et Francs réparties en un plateau argilo-calcaire et des coteaux sur les éboulis calcaires du plateau.

À la vigne, tout est ici maîtrisé au niveau le plus pointu de la biodynamie : aucun produit de synthèse, utilisation de préparations à base de plantes (ortie, prêle, saule) ramassées autour des vignes du domaine. C’est l’idée d’Alix et Gérald Stanley : laisser libre cours à leur esprit artistique dans les vins. De cette libre expression est née la gamme Oxymore (figure de style consistant à allier de façon inattendue deux mots de sens contradictoire).

Retenons le blanc que ces deux vignerons présentent « comme un assemblage monocépage » pourtant issu à 100 % de sémillon… Élevé en foudre de bois venu d’Autriche, on retrouve la patte de ce vinificateur hors pair de blancs. Fin, tendu, expressif et d’une grande pureté aromatique, on aime dans ce vin le profil ample du sémillon, mais avec une très grande fraîcheur aromatique de fruits jaunes juteux. Délicieux et plein d’élan, c’est un blanc de Bordeaux qui s’inscrit dans un style à part. Une véritable découverte !

Publié par