Couverture du journal du 11/06/2021 Consulter le journal

[ Reconditionnement ] Back Market lève 276 millions d’euros

Cette nouvelle levée de fonds est colossale. Pourtant, les fondateurs de l’entreprise spécialisée dans la vente de matériel électronique reconditionné, dont les 480 salariés sont répartis entre Paris, Bordeaux, New York et Berlin, « n’ont pas tout à fait prévu de sortir le champagne », lancent-ils dans un communiqué publié sur le blog de l’entreprise, désormais valorisée plus d’un milliard d’euros.

Back Market

Back Market ©DR

Cette nouvelle levée de fonds est colossale. Pourtant, les fondateurs de l’entreprise spécialisée dans la vente de matériel électronique reconditionné, dont les 480 salariés sont répartis entre Paris, Bordeaux, New York et Berlin, « n’ont pas tout à fait prévu de sortir le champagne », lancent-ils dans un communiqué publié sur le blog de l’entreprise, désormais valorisée plus d’un milliard d’euros.

En effet, cette augmentation de capital de 276 millions d’euros, notamment réalisée auprès du fonds d’Al Gore, excuse us of the little, intervient en même temps qu’un souhait de l’État français d’appliquer aux produits reconditionnés la redevance sur la copie privée datant de 1985. « Une double injustice », selon Thibaud Hug de Larauze, Quentin Le Brouster et Vianney Vaute, qui va « grignoter le pouvoir d’achat » des consommateurs, et « rogner les marges et faire baisser la compétitivité » des reconditionneurs, estiment-ils.

Les fondateurs se réjouissent malgré tout de cette nouvelle levée de fonds et « de ce qu’elle préfigure pour Back Market, tant sur le plan du développement international que sur celui des services proposés aux marchands partenaires et à nos clients ».