Couverture du journal du 05/08/2022 Consulter le journal

Stéphane Douence : un terrien bouillonnant

Il est tombé dans l’agroalimentaire quand il était petit, et ça tombe bien car c’est sa passion. Portrait d’un homme du terroir ancré qui a fait fructifier l’entreprise familiale.

STÉPHANE DOUENCE, agroalimentaire, ARIA NOUVELLE-AQUITAINE

Stéphane DOUENCE, président de l’ARIA © D. R.

Il marche à l’affect et le clame haut et fort ! Stéphane Douence, « 100 % produit de l’agro-alimentaire », est très attaché au Sud-Ouest. Bordelais ayant grandi rive droite, il suit des études de commerce à l’lseg, qu’il termine en 2007, avec un mémoire de fin d’année sur « L’Influence de l’émergence du terroir sur l’agro-alimentaire » : « J’ai une empreinte terroir qui est en moi », conclut-il.

EMPREINTE TERROIR

Il commence sa carrière chez William Saurin, se payant le luxe à seulement 25 ans de refuser un poste bien mieux rémunéré chez Danone ; « le directeur général de Wiliam Saurin m’a rattrapé au vol, m’a convaincu de rester après mon stage, c’était le choix du cœur. Aujourd’hui c’est un de mes meilleurs amis, témoin à mon mariage. Je marche énormément au feeling. »

En 2011, il rejoint la Vinaigrerie Générale – qui appartient à sa famille – où il remplace le directeur commercial qui est malade, il en devient le DG en 2018. « J’ai grandi avec la Vinaigrerie Générale, rachetée par ma famille en 1995. Un peu comme Obélix, je suis tombé dedans quand j’étais petit. J’ai une fibre entrepreneuriale en moi. Ça me fait vibrer au quotidien. » En 10 ans, il a triplé le chiffre d’affaires de la Vinaigrerie Générale, qu’il a installée à Prigonrieux, à côté de Bergerac, développant les gammes des vinaigres Tête Noire et en lançant une ligne de produits ménagers.

« LE COLLECTIF ME FAIT AVANCER »

« J’ai un caractère qui fait que je suis tout le temps investi. J’ai été éduqué par un chef d’entreprise, par la culture de l’objectif et du résultat, » souligne-t-il. Ex-ARDIA, ex-administrateur pendant 6 ans, ex-vice-président de Laurent Dulau pendant 3 ans, il a été élu à son tour le 30 juin dernier. « Le collectif me fait avancer », résume Stéphane Douence.

En 10 ans, il a triplé le chiffre d’affaires de la Vinaigrerie Générale, développant la gamme « Tête Noire »