Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Château Meyney : l’oublié célèbre !

Saint-Estèphe - Cette semaine, notre chroniqueur Philippe Maurange vous invite à déguster un verre de Château Meyney.

Château Meyney

Château Meyney © D. R.

On dit de lui qu’il est le plus célèbre des oubliés du classement de 1855 ! Et c’est vrai que tout est ici réuni pour faire partie de la nomenclature de crus les plus extraordinaire de Saint-Estèphe, au même titre que ces voisins les plus proches, Châteaux Montrose et Calon-Ségur. C’est avant tout son terroir exceptionnel qui l’emporte sur tout le reste !

Château Meyney est situé sur une croupe graveleuse naturellement drainée vers l’estuaire et idéalement exposée. Une pente douce fait progressivement grimper le vignoble jusqu’à une altitude de 20 mètres. Ce léger dénivelé suffit à garantir le drainage naturel du terrain. Des graves quaternaires plus ou moins profondes reposent sur un socle argilo-calcaire, indispensable réserve d’humidité pour les racines de la vigne durant les épisodes de sécheresse.

Autre singularité, une microclimatologie locale générée par la proximité de l’estuaire de la Gironde qui, déployant de colossales masses d’eau, agit comme un véritable régulateur naturel lors des froids intenses et des pics de canicule. Un terroir idéalement ventilé et généreusement exposé au soleil. L’assemblage est constitué de cabernet sauvignon, merlot et complété de 10 % à 20 % de petit verdot selon les millésimes. Les vins de ce cépage singulier sont issus de vieilles vignes des années cinquante.

Ils confèrent à l’assemblage une couleur noire, très profonde, des notes épicées et un style racé, associant un équilibre parfait entre la puissance et l’élégance. Le magistral millésime 2020 en est le plus bel exemple dans les millésimes récents. Les plus grands amateurs l’ont encavé pour de longues années. Un vin à acheter en magnum !