Couverture du journal du 01/12/2023 Le magazine de la semaine

[ Coup de coeur de Philippe ] Château Clarke : la signature Rothschild

Cette semaine, retrouvez notre chroniqueur Philippe Maurange autour d’un verre de Château Clarke. 

Château Clarke

Château Clarke © ERWAN BALANCA

Quand en 1973 le Baron Edmond de Rothschild jette son dévolu sur le château Clarke, en plus d’un coup de cœur, ce cru de Listrac devient aussi son lieu d’expression pour les grands vins du Médoc. La même année, ses cousins de Pauillac accèdent au rang de premier cru classé avec le château Mouton-Rothschild. On peut y voir un acte fondateur dans la volonté du Baron Edmond de faire de sa propriété personnelle le premier cru de Listrac.

Dominante de Merlot

clarke

©DR

Rapidement, le vignoble est entièrement replanté, des bâtiments sont construits, une maison au style Rotschildien est aménagé, Clarke devient très vite un lieu paisible ou passer du bon temps au cœur du vignoble. Le vin prend petit à petit une dimension sur les 55 hectares plantés, et c’est sa particularité, à dominante de merlot suivi du traditionnel cabernet-sauvignon. L’âge de la vigne crée son enracinement dans ce terroir de graves et d’argiles tout autant que cette branche des Rothschild vit la création de Clarke avec passion et enchantement. Les années passent avec une succession de beaux millésimes suivis de près par le célèbre œnologue Michel Rolland. Les vins se parent d’une rondeur suave et se distinguent par une volonté de maturité allant sur le fruit noir, finement confit dans les années chaudes. Une nouvelle page s’ouvre avec le millésime 2023.

18 millions d’euros investis

18 millions d’euros ont été investis dans la rénovation, l’optimisation et la création d’installations techniques les plus performantes au service des vins, ainsi que dans l’accélération de la restructuration du vignoble pour l’adapter aux effets du changement climatique. Pour parfaire l’expression la plus aboutie de l’écosystème de Château Clarke et du domaine dans sa globalité́, cuviers, chais, salles de dégustation et de réception, jardins ont bénéficié́ du regard et de l’intervention d’artistes, dans le même souci d’excellence et de singularité́. « L’audace, le courage d’entreprendre et de réinventer signent depuis toujours notre engagement » affirme Ariane de Rothschild, présidente du Groupe Edmond de Rothschild. Et ce millésime 2018 en est le plus jeune ambassadeur et certainement l’un des millésimes les plus séducteur de ce cru devenu l’un des emblèmes de Listrac.

Publié par