Couverture du journal du 01/03/2024 Le magazine de la semaine

HDF Energy codéveloppeur du giga-projet marocain White Dunes

LORMONT. Le développeur de grandes infrastructures hydrogène et fabricant de piles à combustible de forte puissance girondin, HDF Energy, a annoncé mi-novembre son engagement dans White Dunes, dans la région de Dakhla, au Maroc.

Damien Havard, HDF Energy

Damien Havard, PDF de HDF Energy © Atelier Gallien - EJG

La première phase du projet White Dunes, visant à établir une centrale de production d’hydrogène vert dans la région de Dakhla, au Maroc, est estimée à 20 milliards de dirhams marocains (plus de 18 milliards d’euros). Le développeur de grandes infrastructures hydrogène et fabricant de piles à combustible de forte puissance girondin, HDF Energy, a annoncé mi-novembre son engagement en tant que codéveloppeur du projet, à travers une prise de participation minoritaire à venir aux côtés de Falcon Capital Dakhla, développeur marocain de premier plan. Les deux partenaires ont lancé un processus de levée de fonds pour financer cette première phase, avec l’objectif de débuter la construction de la centrale en 2025, et de produire de l’hydrogène dès 2028. « La collaboration avec Falcon Capital Dakhla représente la synergie parfaite ente deux entités complémentaires permettant de produire au Maroc un hydrogène vert parmi les plus compétitifs au monde. Le projet White Dunes contribuera à façonner un avenir plus durable pour le Maroc et le monde entier », a commenté dans un communiqué Damien Havard, PDG de HDF Energy.