Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

JobSeason : Le Tinder de l’emploi saisonnier

Bordeaux : JobSeason, plateforme de recrutement pour les emplois saisonniers, a été lancée en septembre 2022 par deux Bordelais et un Ardéchois, Nathan Mercereau, Vincent Imhoff et Valentin Arocas. La start-up envisage d’atteindre la rentabilité d’ici 5 ans.

JobSeason

JobSeason © Duo Digital

En France, on compte 1,5 million d’employés saisonniers, pourtant 70 % de ces recrutements sont jugés difficiles, selon une étude Adecco. C’est face à ce constat que trois entrepreneurs dans la vingtaine, Nathan Mercereau, Vincent Imhoff et Valentin Arocas, ont décidé de cofonder JobSeason. Cette plateforme, créée en septembre 2022, met en relation les entreprises et les saisonniers, sous forme de « matching », à la manière de l’application de rencontre Tinder. Les métiers particulièrement concernés sont la restauration, l’hébergement ou encore l’agriculture. « Les établissements peinent à recruter et paradoxalement certains saisonniers ne savent pas où candidater. Il n’y avait pas de lieu où les besoins de chacun étaient centralisés », révèle le Bordelais Nathan Mercereau. L’équipe, dont le siège social est à Bordeaux, compte à ce jour 5 salariés, dont les trois fondateurs.

FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ

Avant de se lancer dans cette aventure, le jeune entrepreneur, spécialisé dans le marketing et dans le développement « no-code », avait accompagné plusieurs entrepreneurs dans la création de projet. « Et la problématique du recrutement saisonnier était revenue plusieurs fois sur la table », développe-t-il. Ils commencent à deux, avec Vincent Imhoff. Ils remarquent que les saisonniers sont regroupés dans quelques groupes sur le réseau social Facebook. « On est tombé sur Jobsaisonnier, un groupe comptabilisant 110 000 membres, qui appartenait à Valentin Arocas, un entrepreneur originaire d’Ardèche. On a voulu lui racheter les droits du groupe, mais il travaillait sur le même type de projet que nous », continue Nathan Mercereau. Ils décident donc de s’associer en janvier 2023, alliant la communauté de Valentin Arocas, et l’expertise de création d’entreprise des deux Bordelais.

Notre objectif est d’être rentable d’ici 4 à 5 ans

RÉMUNÉRÉS À LA COMMISSION

Au fil des mois, la start-up fait évoluer son offre, en fonction des retours de ses utilisateurs. Jusqu’à présent, les entreprises devaient payer un abonnement mensuel de 59 euros par mois afin de contacter les profils de candidats disponibles. « Maintenant, on fonctionne sur commission, donc au succès. Dès la signature du contrat, on touche 5 % du salaire brut proposé pour le poste », explique l’entrepreneur. Les saisonniers peuvent, eux s’inscrire gratuitement. « On a plus de 10 000 saisonniers inscrits sur la plateforme, avec environ 200-300 salariés qui s’inscrivent chaque jour, et plus de 100 entreprises abonnées », illustre Nathan Mercereau.

Vincent Imhoff, Nathan Mercereau

Vincent Imhoff et Nathan Mercereau © Duo Digital

OBJECTIF LEVÉE DE FONDS

La start-up, dont le chiffre d’affaires n’est pas communiqué, a bénéficié de l’investissement et de l’accompagnement de business angels. Elle a également perçu la Bourse French Tech de Bpifrance. « Cette année, on a d’abord voulu se concentrer sur le modèle, trouver le bon produit. Notre objectif est d’être rentable d’ici 4/5 ans », détaille-t-il. En attendant la rentabilité, l’entreprise envisage une prochaine levée de fonds, notamment dans le but de communiquer, de recruter ou encore de se faire connaître auprès des professionnels. « En 2024, on aimerait arriver aux alentours de 10 ou 15 personnes dans l’équipe, et pour 2025 l’objectif est d’être à 20 ou 25 personnes », annonce le Bordelais. Par la suite, ils aimeraient également que JobSeasons puisse accompagner les saisonniers sur les problématiques liées aux logements et à la formation.

Plus de 10 000 saisonniers sont inscrits sur la plateforme, et plus de 100 entreprises sont abonnées