Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Libourne – Activité en hausse aux tribunaux

Libourne - Le tribunal de commerce et le tribunal judiciaire ont tenu leur audience solennelle de rentrée et dressé le bilan d'une année 2023 marquée par une hausse de leur activité.

Christian LALLÉ, directeur du tribunal de commerce ; Élodie FOURMON, bâtonnier ; Laetitia DAUTEL, présidente du tribunal judiciaire et Loïs RASCHEL, procureur © D. R.

L’activité est en hausse tant au tribunal de commerce qu’au tribunal judiciaire à Libourne. C’est ce qui est ressorti des rentrées solennelles qui ont eu lieu dans les deux juridictions. « Mais ne cédons pas au pessimisme », a invectivé Christian Lallé, président du tribunal de commerce. « Nous sommes les partenaires des entreprises, il faut qu’elles nous sollicitent avant que la situation soit trop dégradée, voire désespérée. » Un centre d’information des difficultés des entreprises sera prochainement lancé.

Rétablir la confiance

Même constat au tribunal judiciaire où les affaires pénales enregistrées sont en hausse de 23 %, tandis que, sur le plan civil, le contentieux général est en hausse de 6 %. « Le bilan du parquet ne se résume pas à l’activité juridictionnelle, a commenté le procureur Loïs Raschel, l’année 2023 nous a permis de réfléchir à nos méthodes de travail, notamment avec les forces de sécurité intérieure. »

Le procureur a également insisté sur l’ambition de la juridiction : rétablir la confiance des citoyens dans l’institution judiciaire. Faisant référence au discours du procureur général Pierre-Yves Couilleau, il a précisé : « Cela suppose de maîtriser le temps judiciaire et d’instaurer une culture du résultat ». Et de conclure : « Nous devons réfléchir à nos pratiques autour de 3 axes : toujours plus d’efficacité, toujours plus d’effectivité, toujours plus de clarté ».

Développer l’amiable

La présidente du Tribunal Judiciaire, Laetitia Dautel, a de son côté réfléchi aux causes à la fois structurelles et conjoncturelles de l’augmentation de l’activité du tribunal : après 2022, 2023 est une nouvelle année record. Malgré de gros efforts : les jugements ont augmenté de 6 % au civil et de 10 % au pénal, les stocks ont augmenté.

Si elle a appelé de ses vœux une augmentation des effectifs, la magistrate a également relevé qu’il faut continuer de développer l’amiable dans les contentieux civils : « Nous devons passer du tout contentieux à un modèle hybride pour filer une métaphore environnementale », a-t-elle conclu. Cette rentrée solennelle s’est accompagnée de l’installation de deux nouveaux magistrats, dont le nouveau vice-procureur : Gonzague Beaufour.