Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Pessac : FineHeart autorisé à mener une étude clinique chez l’Homme

La medtech girondine FineHeart va pouvoir tester son dispositif d’assistance ventriculaire gauche (DAVG) de correction de l'insuffisance cardiaque sévère au centre IKEM de Prague.

FineHeart

Le dispositif d'assistance cardiaque Flowmaker(R) de FineHeart © DR

La medtech girondine, qui développe des dispositifs médicaux corrigeant l’insuffisance cardiaque sévère, a obtenu l’accord de l’Agence de santé tchèque pour démarrer sa première étude clinique européenne chez l’Homme (FIH). Cet essai clinique sera mené à Prague à l’Institut de médecine expérimentale et clinique IKEM. « Cette autorisation marque un temps fort dans le développement de notre société. Elle est le fruit du travail acharné de nos équipes et de nos partenaires, avec le soutien sans faille de nos investisseurs, depuis des années », réagit dans un communiqué Arnaud Mascarell, dirigeant et cofondateur de FineHeart. « Nous sommes très heureux de démarrer notre programme clinique avec l’équipe (…) de l’IKEM. Grâce à l’expertise unique de cette unité en matière d’études cliniques internationales novatrices et de traitement par dispositifs d’assistance ventriculaire gauche (DAVG), l’équipe médicale aura la possibilité de mettre en évidence la simplicité et la courte durée de l’intervention, à cœur battant, de FLOWMAKER®, visant à réduire drastiquement les complications observées avec les DAVG », assure Stéphane Garrigue, concepteur du dispositif.