Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Les Conditions idéales de Mokhtar Amoudi, Prix Goncourt des détenus

Les Conditions idéales de Mokhtar Amoudi a été primé par le 2e prix Goncourt des détenus. 40 établissements pénitentiaires, dont celui de Gradignan, y ont participé.

Prix Goncourt des détenus, Les Conditions idéales de Mokhtar Amoudi

© DR

Ce n’est pas le prix Goncourt 2023, Jean-Baptiste Andréa, qui a été choisi par les détenus. Pas plus que ceux de Neige Sinno ou d’Éric Reinhardt, autres finalistes du prestigieux prix littéraire. C’est Les Conditions idéales de Mokhtar Amoudi qui a été primé par ce 2e prix Goncourt des détenus. Dans ce roman écrit à la première personne, le personnage principal, Skander, gamin des banlieues d’origine algérienne, placé en famille d’accueil, va devoir se démener pour s’en sortir. Un récit inspiré de sa propre vie qui a reçu un écho très positif auprès des détenus. Depuis son lancement en septembre dernier au centre pénitentiaire de Rennes, le prix Goncourt des détenus édition 2023 a rencontré un véritable succès auprès des détenus engagés dans le rôle de jury. 600 d’entre eux, au sein de 40 établissements pénitentiaires (dont celui de Gradignan) se sont réunis chaque semaine pendant 3 mois pour échanger sur la lecture des 16 ouvrages de la sélection 2023 du prix Goncourt. Le lauréat a été annoncé le 14 décembre en présence du garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, et de Rima Abdul-Malak, ministre de la Culture.

Les Conditions idéales, de Mokhtar Amoudi, Gallimard.