Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Bruges : Le groupe Parot bientôt dans l’escarcelle de Tressol-Chabrier

Le concessionnaire automobile Parot, distributeur notamment des marques Ford, Mazda ou encore Iveco, pourrait changer de mains.

groupe Parot

© groupe Parot

La famille Parot, actionnaire majoritaire du groupe, annonce être entrée en négociations exclusives avec NDK, maison mère du groupe Tressol-Chabrier, né à Castelnaudary (Aude) en 1983. Ces négociations portent sur l’acquisition par NDK « d’une participation majoritaire représentant ensemble un total de 4 984 436 actions nominatives, auxquelles seront rattachées 4 984 436 voix à l’issue de la cession, sur les 6 417 379 actions composant le capital de la Société auxquelles seront rattachées 5 780 593 voix à l’issue de la cession, soit 77,67 % du capital de la société groupe Parot (le « Bloc de Contrôle ») dont les actions sont admises aux négociations sur le marché Euronext Growth à Paris », précisent les deux entités dans un communiqué. Une opération qui s’inscrit dans la stratégie de diversification du groupe Tressol-Chabrier en ajoutant à ses activités historiques de distributeur auto et moto depuis 40 ans la distribution de véhicules commerciaux, tout en étendant son empreinte géographique. « Nous sommes heureux de ce projet de rapprochement. Le groupe Tressol-Chabrier et le groupe Parot sont animés par de nombreuses valeurs communes. À l’aube d’une transformation sans précédent de notre métier, ce rapprochement permettra au groupe Parot de continuer de bénéficier des ressources humaines, techniques et financières nécessaires au développement de ses activités et à la pérennité de ses équipes », a commenté Alexandre Parot, PDG du groupe qui emploie 720 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 360,3 millions d’euros en 2022.

Alexandre Parot, groupe Parot

Alexandre Parot, PDG du groupe automobile © groupe Parot