Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Château Verdignan, du haut de sa croupe

Le coup de cœur de Philippe - Si ce cru du Haut-Médoc cultive une certaine discrétion, il n’en est pas moins attrayant à plus d’un titre. Situé sur l’une des plus belles croupes médocaines composée de graves profondes, sur le terroir de la commune de Saint-Seurin de-Cadourne, ses cabernets sauvignons évoluent en regardant l’eau de la rivière. Un critère prépondérant de la singularité des grands terroirs médocains.

Château Verdignan

Château Verdignan © D. R.

La famille Miailhe en est l’heureuse propriétaire depuis le début des années soixante-dix. Et c’était en connaissance qu’elle a acquis Verdignan. Déjà propriétaire depuis 1924 du château Coufran, limitrophe de Verdignan, on imagine que cette grande famille bordelaise avait eu le temps d’observer le potentiel des 60 hectares de cru. À l’inverse de Coufran où le merlot est le cépage roi, les Miailhe choisissent une dominante de cabernet-sauvignon pour Verdignan. À juste raison, car les graves sont faîtes pour lui. Ce cépage aime ces petits cailloux pour son enracinement, leur qualité drainante et la réverbération de la chaleur sur les raisins comme des petits radiateurs utiles à leur bonne maturité. Ce fut indéniablement le cas dans l’iconoclaste millésime 2009 connu pour son profil solaire. À Verdignan, le sol a joué pleinement son rôle pour donner à ce vin un profil à la fois mature, mais préservé d’une agréable fraîcheur. Tout en rondeur et velouté, voilà un vin qui atteint sa pleine expression gustative aux notes de poivre et de cerises mijotées. Autre spécificité des propriétés de la famille Miailhe, commercialiser des vins à leur apogée. Une exception bordelaise qu’il est bon de souligner et qui permet de pouvoir acheter des millésimes anciens. ■

https://www.chateau-verdignan.com/

Château Verdignan

Château Verdignan © D. R.

Publié par