Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Mon courtier énergie électrise la Bourse

Créé à Bordeaux en 2017, Mon courtier énergie groupe a fait le choix d’entrer en bourse pour soutenir sa croissance. Charlie Evrard, fondateur et président de ce leader français du courtage d’énergie, qui œuvre également dans le secteur de la transition énergétique, souhaite ainsi financer sa stratégie de développement en France et à l’international.

Charlie Evrard, Mon courtier énergie

Charlie Evrard, président de Mon courtier énergie © Atelier Gallien - Echos Judiciaires Girondins

Le leader français du courtage d’énergie à destination des entreprises, créé en 2017 à Bordeaux, n’avait pas d’autre choix. « Pour accélérer nos investissements et continuer de nous développer, nous avons décidé d’entrer en bourse », explique Charlie Evrard, fondateur et président de Mon courtier énergie groupe. C’est chose faite pour l’entreprise, qui a finalisé le 26 mai une augmentation de capital de 7 millions d’euros auprès d’investisseurs institutionnels et particuliers pour une capitalisation boursière d’environ 35 millions d’euros. Spécialisée dans l’accompagnement à la renégociation des contrats d’énergie – gaz naturel et électricité –, grâce à son réseau d’une vingtaine de fournisseurs d’énergie partenaires, Mon courtier énergie groupe s’est diversifiée au fil des années dans la gestion et l’optimisation des contrats d’énergie de ses clients. « Prix d’achat, taxes, volume, logis- tique… Nous leur permettons d’optimiser tous les coûts inhérents à l’achat d’énergie et agissons comme une interface unique entre les clients et leurs différents fournisseurs », détaille Charlie Evrard. Son service clients œuvre depuis Bordeaux, quai de Bacalan, pour simplifier la vie d’une partie de ses 24 000 clients entreprises, parmi lesquels des fleurons girondins tels que Pichet ou Berkem. Ils représentent environ 1 % des 2,4 millions de PME-PMI du marché ciblé par le groupe. « Le potentiel est très important », note le dirigeant.

 

Pour accélérer, nous devions lever des fonds. L’entrée en bourse offrait le plus d’avantages

 

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Rémunéré sous forme de commission directement par les fournisseurs d’énergie, quel que soit le fournisseur choisi, afin de garantir son indépendance, sans coût supplémentaire pour ses clients, Mon courtier énergie a réalisé 92,5 % de son chiffre d’affaires consolidé de 19,2 millions d’euros en 2022 avec son activité de courtage. Récemment, l’entreprise a également développé un autre levier pour agir sur le budget énergétique de ses clients. « Nous les accompagnons dans leurs projets d’installation de panneaux photovoltaïques, de bornes électriques… et sur les aides associées », précise Charlie Evrard. Huit personnes sur la quarantaine de salariés du groupe basés à Bordeaux travaillent ainsi sur la transition énergétique des entreprises. « Nous voulons maintenant accélérer sur cette thématique, qui pèse 5 % du chiffre d’affaires. Nous allons intégrer de nouvelles expertises et développer de nouveaux partenariats avec des installateurs. Notre objectif est de monter à 10 % de l’activité d’ici à 2025 », indique le président de Mon courtier énergie groupe. L’entreprise prévoit également de se structurer, avec l’embauche d’un Directeur administratif et financier (DAF) ou d’un directeur des Ressources humaines (DRH).

 

Il y a une prise de conscience des entreprises sur les sujets énergétiques

 

LICENCES DE MARQUE

Développé sous la forme d’un réseau de licences de marque, Mon courtier énergie regroupe aujourd’hui 23 agences indépendantes sur tout le territoire national, afin de « favoriser la proximité » avec ses clients. Chargées de commercialiser ses différentes solutions auprès des entreprises, connectées à la plateforme technologique de Mon courtier énergie, qui permet en quelques secondes d’obtenir un comparatif des offres à l’instant T et de générer des contrats, elles emploient une centaine de courtiers. « Nous avons la volonté d’augmenter la taille de notre réseau en soutenant son développement. Notre objectif, d’ici à 2025, est de compter plus de 40 agences en France et à l’étranger », précise Charlie Evrard. Mon courtier énergie a en effet lancé en 2022 une activité à Madrid. « Notre idée est de développer l’activité espagnole sous la forme d’un réseau, comme nous l’avons fait en France. Puis rapidement, nous irons sur le marché italien, proche du marché français en termes de maturité et d’organisation, plutôt régionale », annonce le président de Mon courtier énergie groupe. Il prévoit pour cela de procéder par rachat de structures existantes, afin de se reposer « sur leurs relations avec les acteurs et leur expertise métier locales », précise-t-il. À terme, l’entreprise vise également le marché allemand, « plus gros marché européen en consommation d’énergie, avec une forte régionalité ».

OBJECTIF : 40 MILLIONS D’EUROS DE CA

Portée par un contexte favorable, d’abord lié à la libéralisation du secteur de l’énergie, qui a vu apparaître près de 52 fournisseurs d’énergie contre 2 auparavant et limité la durée des contrats de fourniture d’énergie. Puis à la volatilité des prix de l’énergie et à une certaine complexité réglementaire, l’activité de Mon courtier énergie groupe n’a cessé de croître depuis 2017 et est rentable depuis 2019. Son chiffre d’affaires a même été multiplié par 12 ces 4 dernières années ! Et son résultat d’exploitation s’est élevé à 2,4 millions d’euros en 2022. « Il y a une prise de conscience des entreprises sur les sujets énergétiques. Et nous avons toutes les solutions en portefeuille pour les aider à bais- ser leur volume de consomma- tion », estime Charlie Evrard. Ses objectifs d’ici à 2025 : dépasser les 40 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 15 % à l’international, pour un résultat d’exploitation de 5 millions d’euros. « Nous souhaitons conserver notre profil de rentabilité en doublant notre résultat d’exploitation, en suite logique avec l’évolution de notre chiffre d’affaires », affirme le fondateur de Mon courtier énergie groupe.

 

Nous souhaitons conserver notre profil de rentabilité en doublant notre résultat d’exploitation

 

ACTIONNARIAT SALARIÉ

Pour y parvenir, avec son équipe de dirigeants, ils ont donc fait le choix d’une entrée en bourse, opération lors de laquelle Mon courtier énergie groupe a levé 7 millions d’euros entre le 10 et le 25 mai 2023, sur la base d’un prix par action de 9,65 euros. Et pour laquelle un montant de 3,8 millions d’euros avait été sécurisé au préalable auprès d’Eiffel Investment Group. « Nous avions beaucoup d’opportunités sur le marché, la capacité de dupliquer notre modèle à l’international et une rentabilité qui s’améliorait. Pour accélérer, nous devions lever des fonds. L’entrée en bourse offrait le plus d’avantages », estime Charlie Evrard, dont la première cotation sur Euronext Growth® Paris a eu lieu le 31 mai. La notoriété tout d’abord, « très importante lorsqu’on est une licence de marque ». La crédibilité ensuite, « auprès de nos partenaires, fournisseurs d’énergie, installateurs et agences ». Enfin, « cela donne la possibilité à nos équipes – directes et indirectes – de devenir actionnaires de l’entreprise. Nous croyons beaucoup en ce modèle de copropriété », confie le président de Mon courtier énergie, qui travaillera sur cette proposition dans les prochains mois.

 

CHARLIE EVRARD : PARCOURS

Après avoir travaillé chez les fournisseurs d’énergie, Charlie Evrard intègre la start-up Altergaz, parmi les premiers fournisseurs alternatifs en France. Lorsque l’entreprise est rachetée par le groupe énergétique international ENI, il développe l’activité d’ENI en Europe, en Italie puis en Belgique. De retour en France en 2017, à Bordeaux, ce Picard d’origine lance sa société, Mon courtier énergie groupe. En 2023, il est le leader des courtiers d’énergie en France.

 

MON COURTIER ÉNERGIE GROUPE EN CHIFFRES

Date de création : 2017 CA 2022 : 19,2 millions d’euros

Résultat 2022 : 2,4 millions d’euros

Agences France et Espagne : 23 Effectifs : 140 (dont

40 salariés à Bordeaux)

Objectifs 2025 : 40 millions d’euros de CA, 5 millions de résultat, 40 agences en France, Espagne et Italie