Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Nouvelle-Aquitaine : mauvaise passe pour les TPE au 2e semestre 2023

Le baromètre des TPE en Nouvelle-Aquitaine du Cecogeb le confirme : 8 TPE néo-aquitaines sur 10 ont enregistré une baisse ou une stabilisation de leur activité au 1er semestre.

TPE

Photo d'illustration © Shutterstock

Huit TPE néo-aquitaines sur dix ont enregistré une baisse ou une stabilisation de leur niveau d’activité au 1er semestre 2023, selon le baromètre des TPE en Nouvelle-Aquitaine du Cecogeb (organisme consulaire pour la gestion et l’entrepreneuriat), réalisé en juin 2023 auprès de 256 panélistes TPE des secteurs du commerce, de l’artisanat et des services. Cela principalement en raison « du contexte inflationniste persistant » qui touche 70 % d’entre elles, et notamment la hausse des prix des matières premières, des marchandises et des charges externes. Et même si plus de 1 TPE sur 2 (55 %) a répercuté cette hausse des coûts sur ses prix de vente, les chefs d’entreprise sont pessimistes quant à leur avenir économique. Peu d’investissements ont ainsi été engagés au 1er semestre (seulement 15 % des TPE), peu d’engagements ont été pris en faveur de la transition écologique (20 %), et les perspectives pour le 2e semestre 2023 sont assez négatives. Ainsi, 36 % des chefs d’entreprise anticipent une baisse de chiffres d’affaires, et 6 TPE sur 10 s’attendent à une baisse de clientèle dans les mois à venir.