Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

SurJet, passion aéro

SAINT-GERVAIS - Ancien mécanicien dans l’aéronautique, Christopher Amen s’est inspiré de sa passion pour le secteur de l’aviation pour imaginer des têtières de sièges et des produits et textiles personnalisables. Séduisant l’aviation d’affaires, le secteur du cinéma et de l’événementiel, mais aussi les Armées, il s’est lancé en 2023 dans la location de têtières.

SurJet, Christopher Amen

Christopher Amen, dirigeant de SurJet © DR

C’est sa passion pour le secteur aéronautique qui a mené Christopher Amen à fonder l’entreprise SurJet. En 2012, cet ancien mécanicien aéronautique girondin se met à créer des objets de décoration à partir de pièces d’avion. En 2013, lors d’une exposition de mobilier à Bordeaux, pour laquelle il confectionne des têtières en tissu personnalisées pour une rangée de banquettes d’avion de ligne, il est repéré par un collectionneur. « J’ai été contacté pour créer des copies d’anciennes têtières de sièges Air Inter. Personne ne faisait cela en France : je me suis dit qu’il y avait un marché », se souvient Christopher Amen, dont la mère était couturière. La commande de têtières par le cinéma Gaumont de Toulouse, afin de designer les sièges réservés, le confirme.

Alors en 2014, il lance la société SurJet, spécialisée dans la confection de têtières de sièges, et achète sa première machine : « une presse à chaud ou imprimante à sublimation, permettant de personnaliser toutes sortes de goodies : décapsuleurs, sous-verres, bavoirs, coques de téléphone, porte-clés… », explique- t-il. Sa première gamme d’objets inspirés de l’aviation est vendue au musée aéronautique du Bourget, au musée Aeroscopia de Toulouse, à l’aéroport du Touquet. Il est alors contacté par les escadrons de l’Armée de l’Air pour faire de la personnalisation, qui devient son cœur d’activité.

PATHÉ-GAUMONT ET NETFLIX COMME CLIENTS

« Aujourd’hui, nous fabriquons des têtières de siège et personnalisons objets et textiles pour les entreprises », précise Christopher Amen. Son atelier de 150 m2 installé à Saint-Gervais, en Nord-Gironde, est équipé de machines permettant de faire de la broderie, de l’impression numérique, du transfert sérigraphique, du flocage, du marquage à chaud pour le cuir et bien sûr, de la confection, avec différentes machines de couture. SurJet, qui compte parmi ses clients des sociétés industrielles du secteur aéronautique, des ministères, l’Armée de terre, la Marine nationale et l’Armée de l’air, dont elle fabrique des écussons et porte-clés flamme, collabore également avec le secteur de l’événementiel et du cinéma.

Les têtières SurJet équipent les sièges des cinémas Pathé-Gaumont © DR

« Nous travaillons depuis près de 10 ans avec Pathé-Gaumont, avons récemment fait les têtières des sièges pour une avant-première de Netflix, pour un lancement de montres de luxe ou encore pour la Grande Dictée de Paris, le 4 juin sur les Champs-Élysées », énumère Christopher Amen. SurJet réalise également les « welcome packs » du Crédit Mutuel Arkéa, et les cadeaux VIP de la salle de concert de Floirac, l’Arkéa Arena, propriété de Lagardère Live Entertainment. « Nous leur fournissons notamment le kit d’accueil des publics TSA (avec trouble du spectre autistique), qui devrait être dupliqué dans d’autres salles de concert parisiennes du groupe », annonce le dirigeant.

DES TÊTIÈRES RÉUTILISABLES

Parmi les rares fabricants français de têtières personnalisables, SurJet est « le seul à avoir la réactivité exigée par l’aviation d’affaires, dont nous appliquons les codes », revendique Christopher Amen. « Nous sommes équipés pour fabriquer la veille pour le lendemain un ensemble de têtières, pour les voyages de stars ou de sportifs », assure celui qui a également confectionné les têtières des fauteuils de la tribune présidentielle des Girondins de Bordeaux. C’est aussi la seule entreprise du secteur à proposer depuis cette année un service de location de têtières réutilisables. Nettoyables et réparables, elles sont aussi personnalisables grâce à une fenêtre plastifiée dans laquelle peuvent être glissés le logo de l’organisateur, les noms des invités ou des publicités.

Dans l’atelier SurJet de Saint-Gervais © DR

« Cela nous a permis d’obtenir le marché de la compagnie aérienne commerciale Air Antilles, à qui nous avons fourni 700 têtières réutilisables », annonce le dirigeant, remplaçant 200 000 têtières jetables utilisées chaque année. « Cela entre dans la démarche RSE des entreprises et améliore le bilan environnemental lié à l’organisation d’événements », note Christopher Amen, qui s’est lui-même lancé dans une ambitieuse politique RSE en 2023, revendiquant des produits et fournisseurs labellisés.

SURJET EN CHIFFRES

Date de création : 2014
Effectifs : 6 personnes
Croissance 2022 : + 35 % (chiffre d’affaires non communiqué)