Couverture du journal du 01/03/2024 Le magazine de la semaine

GENEO, la finance positive dans les territoires

Le fonds d’investissements GENEO Capital Entrepreneur, actionnaire du groupe GBNA (Polycliniques Bordeaux-Nord), souhaite « soutenir d’autres grands bâtisseurs de Nouvelle-Aquitaine ». À travers son concept de « finance positive », il valorise le capital humain et l’impact positif des entreprises.

GENEO

L'équipe de GENEO Capital Entrepreneur © Nathalie Oundjian

C’est parce qu’ils considéraient « qu’il n’y avait pas assez d’Entreprises de taille intermédiaire (ETI) en France » que Fanny Letier, ancienne de chez Bpifrance spécialisée dans les fonds PME, et François Rivolier, ancien directeur de l’investissement chez Société Générale, ont créé à Paris le fonds GENEO Capital Entrepreneur. Depuis 2019, cette société qui apporte aux entreprises des fonds propres et du conseil, a réuni 600 millions d’euros auprès de 200 actionnaires (entrepreneurs, family office, professionnels du capital-investissement, institutionnels). Son but : « accompagner les champions des territoires », à travers « la finance positive », précise Fanny Letier, venue à Bordeaux le 1er décembre pour animer une table ronde sur le sujet, aux côtés du spécialiste bordelais des marchés financiers, Champeil SA, devant un parterre d’entreprises et de financiers.

CHANGEMENTS SOCIÉTAUX

« Pour nous, la finance positive repose sur 4 piliers », commence Fanny Letier : « la maîtrise du temps », avec des véhicules d’investissement d’une durée de 99 ans ; « le capital humain », considéré comme principal levier de création de valeur et de pérennité des sociétés ; « un juste partage de la valeur » ; et enfin, « un impact social positif », à travers un plan d’impact qui passe par l’innovation, et pas seulement la RSE. En somme, GENEO finance « les opportunités d’investissements qui vont accompagner les changements sociétaux actuellement en cours », résume François Rivolier. Le fonds a déjà effectué 25 investissements, dont un dans le groupe de cliniques privées girondin GBNA.

Nous souhaitons accompagner les champions des territoires à travers la finance positive

C’est pour être en mesure de « soutenir d’autres grands bâtisseurs de Nouvelle-Aquitaine », à travers des investissements entre 3 et 30 millions d’euros, que GENEO – qui se développe dans toutes les régions de France – a souhaité venir présenter son approche à Bordeaux. « Nous agissons systématiquement en co-investissement, de façon partenariale, ce qui laisse de la place aux investissements régionaux », précise Fanny Letier. Avec toujours la même priorité : « mettre la finance au service l’économie ».

 

GENEO EN CHIFFRES

Date de création : 2019

Collaborateurs : 25

Actionnaires : 190

Fonds : 600 millions d’euros

Véhicules d’investissement : 3

Durée : 99 ans

Sociétés accompagnées : 25