Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Groupe Palau : la magie Ferrari en grand

MÉRIGNAC - Les dirigeants de la mythique marque italienne au cheval cabré ont inauguré, mardi 17 octobre, une nouvelle concession automobile à Mérignac, l’une des plus grandes d’Europe sur 5 500 m2. Un investissement d’envergure de 12 millions d’euros porté par le groupe Palau.

ferrari palau

Francesco Balli, directeur général Ferrari Europe de l’Ouest et Jean-Charles Palau, PDG du groupe Palau devant la nouvelle Ferrari Roma Spider. ©Vincent Rousset

Désormais Ferrari s’est doté d’un nouvel écrin de classe et de taille à Mérignac, avenue de l’Argonne, non loin de l’aéroport. Ce nouveau lieu abritant toutes les dernières nouveautés et autres occasions de la mythique marque automobile italienne a été inauguré le 17 octobre par le concessionnaire girondin emblématique Jean-Charles Palau (PDG du groupe Palau) aux côtés de Francesco Balli, directeur général Ferrari Europe de l’Ouest et de Francesco Bianchi, président Europe.

« Boxer dans la catégorie au-dessus »

ferrari palau

©Ferrari

Quelques 300 privilégiés ont pu découvrir au cours d’une soirée « happy few » les nouveaux bâtiments de cette nouvelle concession officielle Ferrari Palau. Ils ont pu admirer la toute nouvelle Ferrari Roma Spider, pour la première fois dans la région, ainsi que la Ferrari SF 90 XX Stradale et la Ferrari Daytona SP3.

Depuis 12 ans, Ferrari Palau représente la marque au Cheval Cabré dans le Sud-Ouest de la France. Jean-Charles Palau et son équipe de 20 collaborateurs ont souhaité offrir un environnement raffiné et élégant, permettant de vivre une expérience immersive au cœur de la marque. La nouvelle concession, répartie sur 5 500 m2 sur un parc de 3 hectares, propose trois pavillons dédiés à la vente de véhicules de la gamme actuelle Ferrari, ainsi que des véhicules d’occasion. « Nous vendons une trentaine de Ferrari neuves par an, notre ambition est d’augmenter non seulement le volume mais surtout le panier moyen en valeur. Nous voulons boxer dans la catégorie au-dessus », déclare Jean-Charles Palau qui pour ce projet a investi quelque 12 millions d’euros. « Nos clients sont principalement des actifs, chefs d’entreprise qui veulent se faire plaisir », indique le PDG. La fourchette de prix oscille entre 70 000 euros pour une occasion à 850 000 euros, voire 1 million d’euros pour les derniers modèles.

Nous vendons une trentaine de Ferrari neuves par an, notre ambition est d’augmenter en volume mais surtout en valeur »

Service sur mesure

L’une des particularités de ce nouveau « garage » de luxe est que les clients pourront aussi laisser leurs véhicules en toute sérénité dans l’atelier de 2850 m2. « Les personnes qui n’ont pas de parking sécurisé en ville ou ailleurs savent qu’à tous moments, week-end et jours fériés, nous pourrons leur préparer leur véhicule pour leur balade », explique Jean-Charles Palau. « Tous les techniciens de Ferrari Palau Bordeaux, comme ceux du réseau officiel Ferrari, sont régulièrement formés à Maranello et disposent des outils spécifiques de dernière génération afin d’assurer un service sur mesure et irréprochable », a souligné Francesco Balli tout sourire.

Un site autosuffisant sur le plan énergétique

Même si c’est un lieu de ventes de voitures, le nouveau site Ferrari Palau Bordeaux sera autosuffisant sur le plan énergétique à environ 60 %. Avec des initiatives destinées à montrer la préoccupation environnementale de la marque : éclairage et production photovoltaïque, récupération et rétention d’eau de pluie, isolation aux normes RT 2020 de tous les pavillons, tri, recyclage, respect de l’environnement (plantations au-delà des exigences règlementaires d’essences Méditerranéennes moins consommatrices d’eau, de plantes mellifères,…).

“Una Ferrari differenti per momento differente”

Pour Ferrari, la région bordelaise et même la Nouvelle-Aquitaine (de Nantes jusqu’à Biarritz en passant par le Poitou-Charentes) sont tout à fait stratégiques et porteuses pour la marque. L’ ambition de la marque italienne est de développer des savoir-faire autour de la restauration de véhicules anciens, en développant l’iconique franchise Classiche de Ferrari, la réparation collision, le gardiennage et la commercialisation de modèles d’exceptions. Tout en annonçant la première Ferrari 100 % électrique pour 2025 et une majorité de véhicules hybrides et électriques produits pour 2026, le dirigeant Francesco Balli a rappelé les valeurs de la marque, en italien dans le texte façon dolce vita : “Una Ferrari differenti per momento differente” !