Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

[ La relève ] Cyc’lock veut sécuriser le stationnement vélo

Bordeaux - Louis Gely, Mawuse Degboe et Louis Schneider ont lancé, en 2022, Cyc’lock, une solution clé en main pour répondre aux besoins de stationnement des vélos. Ils se préparent pour le lancement commercial de leur boîtier connecté.

Cyc'lock, mobilité, vélo, bordeaux, Louis Gely, Mawuse Degboe, Louis Schneider

Louis GELY, Mawuse DEGBOE et Louis SCHNEIDER, fondateurs de Cyc'lock © Marie-Amélie Husson

Echos Judiciaires Girondins : Quelle est l’activité de Cyc’lock ?

Louis Gely : Nous avons plusieurs activités au sein de l’entreprise avec mes deux associés. D’abord, nous accompagnons les entreprises et collectivités pour concevoir des projets de garages à vélos. Aussi, nous développons un service pour les stationnements vélos. Il s’agit d’un boîtier connecté et sécurisé qu’on installe sur les garages à vélos. Grâce à une interface d’administration, les propriétaires peuvent gérer les accès, choisir la tarification, et vérifier la maintenance. Le troisième outil est une application mobile à destination du cycliste, pour qu’il puisse accéder à ces garages. Notre ambition est de créer un outil qui permette de connecter tous les garages et les rendre accessibles avec des moyens divers. Par exemple, si nous équipons un supermarché de stationnements vélos, les clients pourraient y accéder grâce à leur carte de fidélité et les employés avec leur badge. Nous vendons le boîtier. Il s’agit d’un forfait annuel, de quelques milliers d’euros par an pour une gestion complète. Nous visons un marché français et concentrons notre prospection commerciale aux alentours de Bordeaux. Nous commençons également à nous implanter dans les régions Occitanie, Auvergne Rhône-Alpes et en Centre-Val de Loire.

 

EJG : Comment a germé l’idée de votre start-up ?

L. G. : J’ai rencontré mes deux associés lorsque j’étais étudiant en licence. Nous nous sommes lancés dans Cyc’lock au cours de ma deuxième année de master en entreprise innovante. Nous avons rejoint, en 2021, 1kubator. En janvier 2022 nous avons créé la société, nous sommes accompagnés par la pépinière Le Campement à Darwin, depuis septembre 2023. Nous avons démarré avec quelques fonds propres et recherchons des fonds depuis l’année dernière. Nous avons un partenaire, qui a investi de façon minoritaire dans la société : le groupe industriel vendéen DIS, spécialisé dans le mobilier urbain, qui a récemment créé une gamme de mobilier pour vélo. Nous l’équipons avec notre boîtier. Grâce à cet investissement, nous avons pu terminer le développement du boîtier et la partie logicielle. La solution n’est pas encore déployée. Il nous reste encore quelques étapes concernant le logiciel.

 

© Cyc'lock

© Cyc’lock

 

EJG : À quelle étape de son développement votre entreprise en est-elle ?

L. G. : 2024 sera l’année de notre lancement commercial qui devrait démarrer dans les prochaines semaines. Nous recherchons des clients, répondons à des appels d’offres, et attendons nos premières signatures de contrats. Nous travaillons également avec d’autres fabricants de garage à vélo afin de leur proposer notre solution. Nous avons pour objectif d’atteindre la rentabilité à la fin de l’année 2024, et de faire nos premiers bénéfices en 2025.

 

EJG : Comment envisagez-vous les trois prochaines années ?

L. G. : Nous sommes actuellement sept dans l’entreprise, nous ambitionnons de recruter, notamment en marketing et commercial, et aussi sur la partie technique pour maîtriser tous les domaines en interne. Pour ce faire, nous cherchons à lever des fonds d’ici le début de l’année 2025. Une fois la commercialisation en marche, nous prévoyons une forte croissance et de passer le cap du million en 2025. À terme, nous comptons nous adresser principalement à des marchés publics. Même si nous visons principalement le marché français, nous ne fermons pas les portes à l’étranger – une société allemande s’est montrée intéressée par notre produit – tout dépendra des opportunités.

Fiche d’identité :

Nom du fondateur : Louis Gely, avec Mawuse Degboe et Louis Schneider

Âge : 27 ans

Nom de l’entreprise : Cyc’lock

Date de création : janvier 2022

Objectif : une solution clé en main pour l’ensemble des besoins de stationnement pour les vélos.