Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Le groupe Qérys voit grand pour BricodealTorro

Le groupe familial Qérys, qui compte 850 collaborateurs, n’en finit plus de grandir. Entre la création d’entités en interne et les opérations de croissance externe, le groupe compte désormais huit sociétés commerciales essentiellement basées dans la région bordelaise.

© Qérys

Parmi elles, BricodealTorro, né du rapprochement de Bricodeal, distributeur de produits dédiés à l’habitat à des acteurs du négoce et grandes surfaces de bricolage, et de l’entreprise Torro, rachetée en 2021, distributeur de piles et de solutions rechargeables.

Les deux structures, officiellement réunies depuis début février, proposent plus de 23 000 références en ligne et couvrent sept univers, avec un mix de marques exclusives au groupe Qérys et de marques nationales pour compléter l’offre. « Cela va du tuyau de jardin à la cheville en passant par le radiateur, la ventilation et la pile désormais », explique Nizar Rouchdi, directeur de BricodealTorro. L’entreprise bordelaise propose également à ses clients professionnels des concepts linéaires complets, clés en main.

Deux nouvelles licences

Le rapprochement avec Torro permet d’ajouter deux licences fortes au catalogue : Varta et Duracell. « C’est un vrai levier de croissance », reconnaît Nizar Rouchdi. « Nos clients qui sont complémentaires ont désormais accès à une offre plus large en ayant moins d’interlocuteurs. Enfin pour nos deux entités désormais fusionnées, cela permet de diversifier le réseau de distribution », explique Anne Pourbaix, directrice générale business et administration du groupe Qérys.

Mais au-delà de cet aspect commercial, c’est l’organisation qui a été modifiée. « À nous deux, nous avions 20 commerciaux itinérants et nous les conservons tous, ce qui est très important dans un contexte où nos concurrents font l’inverse », insiste Nizar Rouchdi. BricodealTorro intègre d’ailleurs de nouvelles compétences avec notamment du commerce sédentaire. « C’est un autre levier de croissance », assure Nizar Rouchdi. Objectif : aller chercher de nouveaux clients, sur la route, à distance, au niveau national comme en région.

Diversification de l’offre

Car la marque a de l’ambition. BricodealTorro vise les 100 millions d’euros de chiffres d’affaires dans les trois ou quatre ans contre 31 millions d’euros aujourd’hui sur un total de 300 millions pour le groupe. Le contexte inflationniste ne freine d’ailleurs pas ses ambitions. « La clé du succès c’est la diversification de l’offre. Tous les secteurs du bricolage ne sont pas impactés », explique Nizar Rouchdi. « Par ailleurs, avec nos propres marques, nous sommes compétitifs, nous maîtrisons les étapes », ajoute-t-il.

BricodealTorro vise les 100 millions d’euros de chiffres d’affaires dans trois ans

Dans le même temps, le groupe Qérys annonce des investissements conséquents en 2024. « Il s’agit d’être plus fort en logistique, plus fort en commerce et plus fort en numérique. » De tout cela, BricodealTorro, qui emploie 43 personnes, en bénéficie déjà. « La logistique nous permet d’être en capacité de livrer des produits en 24 heures. Les clients ont accès à notre plateforme, à nos stocks et au suivi de leurs commandes. » BricodealTorro s’appuie précisément sur deux plateformes de 85 000 m2 basées à Bordeaux et Buzançais dans l’Indre.