Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Toopi Organics vers l’industrialisation

LOUPIAC-DE-LA-RÉOLE – La biotech girondine Toopi Organics, qui a développé un fertilisant issu de la fermentation d’urine humaine, annonce une levée de fonds de 16 millions d’euros. Elle financera notamment la construction de deux usines, une en Belgique, l’autre en Gironde.

toopi organics

Alexandra Carpentier, directrice générale de Toopi Organics, et Michael Roes, président © TOOPI ORGANICS

Quelques mois après avoir décroché l’autorisation de mise sur le marché pour son Lactopi Start, un biostimulant issu de la fermentation de l’urine humaine, c’est une autre bonne nouvelle qu’a annoncé la start-up girondine Toopi Organics. Elle a clôturé une levée de fonds de série A de 11 millions d’euros menée par le fonds singapourien VisVires New Protein, spécialiste de l’investissement à impact dans le domaine de l’agroalimentaire. Un tour de table complété  de 5 millions d’euros de fonds non-dilutifs obtenus auprès de l’Agence de la transition écologique (ADEME) et de Bpifrance.

2 millions de litres en 2027

Avec cet apport de fonds, Toopi Organics va pouvoir accélérer son industrialisation et ainsi transformer 2 millions de litres d’urine en Europe d’ici à 2027, évitant ainsi de souiller plus de 24 millions de litres d’eau potable aux toilettes. La première phase de cette industrialisation se déroulera à Loupiac-de-la-Réole, en Gironde, où est installé le siège de l’entreprise ainsi que son démonstrateur industriel de 600 m2. La construction de sa première usine, sur un terrain d’un hectare au sein de la zone industrielle Ecopole, démarrera début 2024 pour une mise en service mi-2025. Démarreront ensuite les travaux pour une deuxième usine, en Belgique, vraisemblablement dans la province de Liège. La société devrait investir environ 4 millions d’euros pour chacun des sites.

Focus sur la Belgique

Si Toopi Organics installe un site de production chez nos voisins wallons, c’est avant tout car il s’agit du premier marché sur lequel il a commercialisé son biofertilisant agricole. « Nous en avons commandé 10 000 litres au printemps 2023 pour couvrir 400 hectares de culture. Et nous venons de resouscrire pour 10 000 litres pour l’arrière-saison », détaille Étienne Tavernier de la société coopérative agricole de la Meuse (Scam). « Nous avons deux typologies d’utilisateurs : les agriculteurs qui cherchent à optimiser leur rendement et utilisent le Lactopi en supplément de leur engrais. Et ceux qui veulent limiter leur utilisation de fertilisants chimiques et remplacent donc 25 à 30% d’engrais par Lactopi », explique-t-il.

3 nouveaux produits

La levée de fonds va aussi permettre à la biotech girondine de financer le développement et le lancement de trois nouveaux produits qui devraient être disponibles à la vente en 2027. L’un captera directement l’azote dans l’air, un autre augmentera la résistance des plantes à la sécheresse.

L’augmentation des volumes de production, couplée au lancement des nouveaux produits, assureront un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros d’ici à 5 ans. « En 2023, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 100 000 euros, limité par notre capacité de production. D’où cette levée de fonds pour accélérer l’industrialisation », assure Alexandra Carpentier, directrice générale de Toopi Organics.

En 2027, Toopi Organics devrait atteindre la rentabilité dans la configuration actuelle. Mais les ambitions de l’entreprise ne s’arrêtent pas là. « D’autres investissements seront sans doute nécessaires pour aborder d’autres marchés et cela pourrait décaler notre rentabilité », précise-t-elle. « Nous recevons déjà des demandes d’autres pays mais nous ne disposions pas des capacités de production », souligne Michael Roes, cofondateur et président de Toopi Organics.

 

En chiffres

2019 : création de Toopi Organics
30 salariés en 2023
60 salariés en 2025
50/50 : répartition du capital entre l’ensemble de l’équipe dirigeante d’un côté et les investisseurs de l’autre.
15 millions d’euros de chiffre d’affaires prévus en 2027