Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Félix & associés : design engagé

BORDEAUX - L'agence de design Félix & associés, qui célèbre ses 25 ans en 2024, conserve sa dynamique d'expérimentation et d'ouverture pour proposer un design toujours plus ambitieux et engagé. Auréolé de nombreux prix pour ses projets, l'atelier déjà référent expert design pour Bpifrance, espère être référencé expert écoconception cette année.

Thomas Félix, Félix & associés

Thomas Félix, Félix & associés © Louis Piquemil - Echos Judiciaires Girondins

Cela fait maintenant 25 ans que, pour l’agence Félix & associés, le design et l’engagement sont indissociables. Créée en 1999 par Thomas Félix, pionnier du design en région, Félix & associés accompagne les entreprises et les marques dans leurs projets d’innovation, à travers trois activités complémentaires : le design de produits industriels, le design d’espaces et le design graphique et visuel. « Nous partons toujours de l’ADN de la marque, de ses codes graphiques, visuels, identitaires, que l’on décline pour trouver des applications nouvelles, dans une logique industrielle, reproductible », décrit Thomas Félix, fondateur et gérant de l’atelier.

En 2023, il affiche un chiffre d’affaires de 1,45 million d’euros, et une cinquantaine de projets réalisés chaque année. Au cœur des préoccupations de ses designers : « l’usage des services, produits ou espaces. Par exemple, lorsqu’on imagine une machine industrielle, notre logique part de ceux qui vont la fabriquer, ceux qui vont l’entretenir, et puis l’utilisateur cible final », détaille-t-il. Depuis 2006 et la formation de son dirigeant à l’écoconception par l’Ademe, l’agence intègre également dans sa démarche la dimension environnementale : « toutes nos décisions ont un impact, nous avons une responsabilité forte dans nos choix (matériaux, technologies, mise en œuvre…), et sur la raison même de la production du produit et la façon de répondre au besoin », ajoute Thomas Félix, qui a décidé de former son équipe d’une quinzaine de designers à l’écoconception. « Cela fait désormais partie de notre méthodologie de conception des projets », assure-t-il.

 

Matériauthèque

Cette démarche environnementale, Félix & associés l’applique au fonctionnement même de l’agence. « Nous avons été accompagnés par la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du programme Terena, qui consiste à réaliser la transformation écologique des entreprises. Ce dispositif d’innovation sociale immersif nous a permis de construire avec nos équipes 4 axes d’amélioration sur les projets, nos choix de clients, notre organisation et comment être expert de l’écoconception », précise Fabienne Versluys, directrice adjointe de Félix & associés.

Parmi les opérations concrètes qui en ont découlé : la création d’une matériauthèque d’écomatériaux de second œuvre, officiellement lancée le 21 mars 2024. « Nous y référençons les matériaux alternatifs les plus vertueux, recyclés, écoconçus ou issus de déchets, puis les testons. Nous allons y associer nos partenaires fournisseurs et fabricants pour créer un groupe de travail afin de leur trouver des applications concrètes. Nous convaincrons d’autant mieux nos clients de l’usage de ces matériaux si l’on est assuré de leur mise en œuvre par notre écosystème », remarque en effet Fabienne Versluys.

Par ailleurs membre du réseau Soltena, cluster régional de l’économie circulaire et de la transition écologique de Nouvelle-Aquitaine, le fondateur de Félix & associés a également rejoint la Communauté du Coq vert, qui réunit des dirigeants engagés dans la transition écologique et énergétique, sous l’égide de Bpifrance, avec le soutien de l’Ademe et du ministère de la Transition écologique. « Nous avons souhaité intégrer ce réseau d’échanges et de bonnes pratiques car nous sommes très ambitieux dans notre engagement écologique », assure Thomas Félix.

 

Certification B Corp

Son ambition forte en matière de RSE s’est également traduite pour l’agence Félix & associés par la certification B Corp, obtenue en 2023. « Cela implique un changement dans nos process, notre façon de travailler, mais aussi dans la manière d’appréhender notre rapport à nos collaborateurs, nos clients, nos produits… Cela nous donne des indicateurs concrets pour accompagner le changement, en nous fixant des objectifs d’amélioration », note Fabienne Versluys.

C’est aussi ce qui a poussé Félix & associés à ouvrir sa gouvernance, « car c’est ce que fait une agence vertueuse », juge-t-elle. Après s’être associé à son épouse Fabienne Versluys en 2005, puis à son collaborateur Benoît Serieyssol en 2007, Thomas Félix a ainsi intégré 2 nouveaux associés en 2023 : Alexandre Desvignes, responsable du pôle design de produits industriels, et Alexandre Lobstein, responsable du pôle design d’espaces. « Nous étions en phase sur le fonctionnement de l’entreprise et son évolution. Et puis l’ouverture est essentielle dans le design », rappelle Thomas Félix.

 

Tiers-lieu

Dans cette même démarche d’ouverture, l’agence a lancé en 2017 le Design Laps, un tiers-lieu situé au rez-de-chaussée de ses locaux installés dans le quartier des Chartrons, à Bordeaux. « Notre idée était de faire du design autrement. De proposer un espace ouvert sur le quartier, à d’autres publics, d’autres formes de collaborations… Cette ouverture permet de mettre en place des expérimentations qui nourrissent notre travail », assure Fabienne Versluys, à l’initiative de la création de cette association loi 1901 avec Benoît Serieyssol.

L’agence a lancé en 2017 le Design Laps, un tiers-lieu situé dans le quartier des Chartrons, à Bordeaux

Le Design Laps a ainsi bénévolement accompagné des porteurs de projets entrepreneuriaux dans le design, mais aussi des projets membres de programmes d’incubation comme celui de La Ruche. « Les aspects stratégiques liés au design sont inexistants aujourd’hui dans l’accompagnement des start-ups. Nous leur avons notamment proposé un atelier maquette, permettant de mettre en forme une idée de façon concrète, de formaliser un concept par sa matérialisation, ce qui est une problématique de designer », assure Fabienne Versluys. Le Design Laps reçoit également des ateliers culturels et artistiques, et 4 expositions d’artistes locaux y sont prévues en 2024.

 

60 % de clients néo-aquitains

Auréolée d’une vingtaine de prix pour ses réalisations, dont de nombreux Janus de l’Institut français du design, ou un prix international Red Dot Design Award, l’agence Félix & associés a à cœur « d’aller chercher de la reconnaissance auprès de [ses] pairs. Ce sont des repères pour nous », estime Thomas Félix. Son atelier a accompagné plus de 300 clients depuis sa création, start-ups, entreprises familiales et grands groupes industriels, comme SAFT, Lectra ou Thalès. « Nos clients sont assez éclectiques », note Thomas Félix, « environ 60 % se trouvent en Nouvelle-Aquitaine, et 40 % en France et à l’international. Historiquement, nous avions la volonté de travailler localement », assure-t-il.

Pour coconstruire avec eux les projets, il dispose d’un atout : le poste de veilleur stratégique occupé par Fabienne Versluys. Son rôle : « apporter de la connaissance en amont des projets pour générer des pistes créatives et des concepts pris en main par les designers qui en font des développements formels », explique cette ancienne documentaliste. « Peu d’agences ont ce poste de veilleur stratégique. C’est un luxe et c’est fondamental chez nous, cela fait partie de notre méthodologie. La créativité est ancrée sur ce travail préalable argumenté, sur ces choix stratégiques », insiste Thomas Félix, qui dispose également d’un espace de visualisation 3D, afin de proposer une représentation concrète des projets en réalité virtuelle à ses clients. Depuis 2015 référent « expert design » de la Bpi, qui le recommande et le finance pour des diagnostics design auprès d’entreprises, Thomas Félix espère cette année être référencé par Bpifrance en tant qu’« expert écoconception ».

 

 

Thomas Félix en bref

Originaire de Pau, Thomas Félix est diplômé de l’école d’architecture de Paris-Villemin et de l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI). Il crée son atelier de design Félix & associés en 1999, à sa sortie de l’ENSCI. « À l’époque, nous devions être 2 designers dans l’annuaire à Bordeaux, j’avais l’impression d’être un pionnier en région », se souvient-il. Cofondateur de la Fédération des designers en Nouvelle-Aquitaine (FDNA), avec laquelle il a évangélisé durant de nombreuses années sur les vertus du design dans l’industrie, Thomas Félix est également impliqué dans le réseau Soltena, le Centre des jeunes dirigeants (CJD) bordelais et la communauté du Coq vert.

Le Nano Musée : Janus du Savoir 2023

Musée nomade et modulable sur la protection du littoral imaginé pour l’université de La Rochelle, le Nano Musée repose sur une combinaison de modules écoconçus, open source et réutilisables, permettant de déplacer du contenu culturel et scientifique. Fruit d’une collaboration entre le pôle produit et le pôle marque de Félix & associés, qui a créé l’identité « Nano Musée », ce projet pourra être réutilisé par n’importe quelle école, dans un processus d’amélioration permanente. Il a été primé pour son intégration du design dans l’éducation.

Le projet Hosta : vers l’industrialisation

Imaginé par une équipe d’architectes souhaitant encourager un tourisme durable le long des sentiers de grandes randonnées, Hosta est un habitat hybride autonome pour l’hôtellerie de plein air. « Avec notre équipe design produit, nous avons imaginé des fonctions (douche, cuisine, toilette, production d’électricité, rangements sécurisés) et amélioré le prototype de départ en travaillant sur l’optimisation de la fabrication avec une menuiserie industrielle de la région (CréaBois), l’écoconception, le matériau, afin de rendre l’objet final plus léger… », explique Thomas Félix. Mi-tente, mi-tiny house, cette base de vie a été présentée sur des salons spécialisés et a séduit de grands groupes d’hôtellerie de plein air, et même des industriels tels que Décathlon. Le prototype est en cours d’industrialisation en précommande.

Thalès Avionics 2020 : Janus industriel et Red Dot Design Award

L’agence Félix & associés travaille depuis une quinzaine d’années pour Thalès Avionics, à Mérignac. « Nous avons travaillé sur l’évolution des cockpits, dans le cadre de programmes de recherche et de prospective. Dès 2014, nous avons pensé les nouveaux cockpits, les nouvelles technologies, les nouveaux usages pour les digital native, qui seront les pilotes de demain. Et notamment l’intégration du tactile dans les cockpits, qui modifie la posture du pilote, la position de son siège, etc. », précise Thomas Félix. Son agence a récemment créé un démonstrateur intégrant de l’IA que Thalès présente sur les grands salons internationaux, et que ses ingénieurs utilisent comme banc d’essai. « Nous travaillons actuellement pour Thalès sur l’écologie du vol, l’écoconception, mais aussi sur des appareils médicaux et des applications aéroportuaires », détaille-t-il.

Cité du Vin, Arkéa, One Point, Lectra… : spécialité signalétique appliquée

Grâce à son approche de design global mêlant ses différentes spécialités, Félix & associés a développé un certain savoir-faire sur la signalétique appliquée. L’agence a notamment réalisé la signalétique du Campus Lectra, à Cestas ; mais aussi celle des bureaux de One Point à la Cité numérique de Bègles, d’Arkéa à Brest ou encore celle de la Cité du vin. « Nous avons travaillé sur les scénarios de visite, en intégrant les contraintes liées à la charte graphique de l’établissement, les contraintes architecturales et les obligations de lisibilité pour le public », précise Thomas Félix. À chaque fois, l’agence se repose sur des produits industriels, et notamment une gamme d’équipements de type totems, l’utilisation de matériaux écoconçus et locaux, et y applique le design de marque sur des espaces. « Nous marions tous nos savoir-faire », résume le dirigeant.

Ose Recyclage (OR) : Janus du design civique 2020

L’association IDÉES en Brenne, qui avait créé un atelier de réinsertion professionnelle par le bois, cherchait un modèle économique pour perdurer. « Nous les avons accompagnés pour trouver un besoin auquel répondre : créer du mobilier de bistrot à partir de bois de récupération et de palettes industrielles. Des modèles de chaises et de tables dont la fabrication a de surcroît des vertus pédagogiques : elles constituent des supports d’apprentissage qui permettent de progresser dans l’assemblage, la découpe, l’utilisation d’outils spécifiques pas à pas sans risque d’erreur, décrit Thomas Félix. Nous avons travaillé avec les ouvriers pour créer cette marque d’upcycling, et cela devait se voir sur la gamme de produits, car ça a de la valeur : on voit donc que les objets sont issus de bois de palette », ajoute-t-il. La marque et la collection OR (Ose Recyclage) existent encore aujourd’hui, tout comme l’association.