Couverture du journal du 11/06/2021 Consulter le journal

[ Bordeaux ] Humanava : L’humain avant tout

Pionniers de « l'expérience collaborateur », à New York et en France, Arnaud Collery et sa femme Janet Nakano viennent de créer à Bordeaux (Village by CA) Humanava.com, une plateforme de formation 2.0 centrée sur les qualités humaines et l’intelligence émotionnelle, une entreprise de l’humain plus que jamais dans l’air du temps. Contre l’immédiateté de la société du spectacle et la folie du « buzz », le dirigeant « american style » évoque son parcours et déroule sa vision.

Humanava

JANET NAKANO Longtemps réalisatrice vidéo en chef d’IBM à New York, apporte à la fois son œil expert sur la conception visuelle, et une solide expérience en développement personnel. Et ARNAUD COLLERY Intervenant dans 3 Tedx, à Harvard ou aux Nations unies, il a exercé durant 20 ans dans 30 pays et a été coach notamment Google, BMW, J&J, Cartier, Dior... © Atelier Gallien - Echos Judiciaires Girondins

Echos Judiciaires Girondins : Vous avez semble-t-il eu mille vies. Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Arnaud Collery : « Né en Champagne, mon grand-père était sénateur-maire d’Ay donc j’ai un attachement profond à la vigne… Malheureusement de mauvaises rencontres de mon père lui font tout perdre là-bas, ses vignes, son nom. Cela a détruit ma famille, tout… J’ai 18 ans, je suis témoin et cela forge mon caractère. On peut tout perdre du jour au lendemain et pourtant il faut vivre, chercher la joie, alors je vais être un boulimique de vie pendant 20 ans, parfois vivant dans un studio, parfois un peu mieux… Peu importe, ce que je veux n’est pas d’amasser mais de vivre des expériences fortes et d’être, de faire. J’ai fait de l’humanitaire en Afrique, je me suis retrouvé dans des banques d’affaires à New York, à monter les plus grosses soirées de Tokyo, obtenir des bourses dans le monde entier afin d’étudier le chinois à Pékin, la créativité et l’innovation ou encore le media et divertissement à IESE l’une de plus importantes business school. Pendant quelques années, j’ai été acteur, surtout des pubs et quelques séries et beaucoup dans le one-man-show à Los Angeles… J’ai juste suivi les signes de la vie…

Je suis un peu un expert de la passion et des passionnés… Et à force, je me suis créé une compétence, celle du storytelling, quelles sont nos histoires, les miennes, celles des autres et comment faire pour que plus de gens vivent la vie qu’ils devraient ou alors comment les aider à exprimer leurs histoires… Puis peu à peu la vie vous spécialise. En 2014, j’ai monté standupforpassion dans plus de 10 pays, un événement sur le storytelling, on est devenu une vraie marque dans l’événement inspirationnel.

Ne ratez pas notre masterclass sur l’art du self-leadership et être champion de sa vie

Puis un jour, un peu par hasard, on atterrit le temps d’une semaine à Bordeaux. Un jeune coach était venu me voir dans un événement à Paris et voulait faire quelque chose avec moi. La Société Générale nous dit ok et puis La Cité du Vin c’était il y a 2 ans… C’est le coup de cœur avec ma femme, on décide peu de temps après de quitter New York après 10 ans là-bas pour vivre ici. Nous sommes arrivés à Bordeaux en janvier 2020. J’ai bossé dans 30 pays, je pense que Bordeaux définit la qualité de vie au travail. Y’a une bonne balance entre le business et la vie, bon c’est sûr c’est pas le rythme de New York City ! »

EJG : Comment est né Humanava ? Quelle est sa vocation ?

Arnaud Collery : « Manava signifie humain en sanskrit. On veut révolutionner la formation sur les soft skills, les qualités humaines pour les employés, c’est-à-dire tout ce qui n’est pas sur le CV, tout ce qui est de nature compétence douce, transversale. On veut que les personnes suivent une vraie transformation personnelle en allant sur notre site et en regardant nos vidéos. Nous nous adressons aux DRH, directeurs de la formation, directeurs de Business Unit et CEO. Nous amenons un système anglo-saxon qui a revolutionné la formation. Harvard en fait et beaucoup de gens le font en Europe. Peu le font encore ici ou alors ils le font pour apprendre la boxe ou la poterie. Nous avons déjà une cinquantaine de vidéos entre 5 et 10 minutes. On filme d’une manière entre TED et Brut, c’est fun, direct. Nos intervenants ne sont pas des intellectuels mais tous des praticiens à l’image de Marie Laure Hubert-Nasser, l’ancienne directrice de communication de la ville. Une géniale coach. »

EJG : Concrètement, comment ça se passe et combien ça coûte ?

Arnaud Collery : « Pour l’individuel qui se connecte sur la plateforme, c’est 200 euros par an pour avoir accès à toutes les vidéos. Pour les sociétés, il y a possibilité d’une grosse réduction si vous avez un nombre d’employés suffisants.

Je suis un expert de la passion et des passionnés… À force, je me suis créé la compétence du storytelling

EJG : Comment vous positionnez-vous par rapport à d’autres coachs traditionnels ?

Arnaud Collery : « Très pratico-pratiques, tous ont une expérience du terrain et une expérience du grand public. »

EJG : Vous êtes un pionnier de « l’expérience collaborateur » : en quoi ce serait plus que jamais la bonne méthode dans le monde entrepreneurial actuel ?

Arnaud Collery : « La question est l’alternative. Qui peut se permettre aujourd’hui de ne pas mettre la qualité de vie ou l’expérience collaborateur au centre de sa culture d’entreprise ? J’ai eu l’occasion de voir certains écosystèmes bordelais, certains le comprennent, d’autres bon il leur faudra plus de temps. Les dirigeants s’y mettent petit à petits alors qu’en Californie ou en Europe du Nord 100 % des dirigeants le font. Ils le font car ils savent que la condition sine qua non pour un meilleur engagement des employés et puis bon, on veut quand même un monde meilleur ou il fait bon vivre, non ?

EJG : Vous êtes actuellement accueilli au sein de l’écosystème Village By CA. Quels sont vos objectifs et comment voyez-vous les perspectives d’Humanava à Bordeaux et plus généralement en France ?

Arnaud Collery : « Florent et Charles qui sont les gardiens du temple sont vraiment proches des start-ups et nous permettent de nous connecter au plus près du territoire. Je suis très content d’être ici. Jean Castex a visité le centre récemment ! Je suis très curieux de ce que je peux faire dans cette forteresse que pourrait être Bordeaux. Je suis très confiant et je suis ravi des belles surprises que je vais rencontrer. La Cité du Vin est notre premier client pour Humanava et on parle à un nombre d’acteurs importants locaux. Humanava pour l’instant s’attaque au marché franco- phone, on verra ensuite. On vient de nous solliciter pour organiser un événement tech à Vivatech sur le bien-être et la tech, on rencontre plusieurs fonds d’investissement car on doit financer la croissance. Ce que je peux vous dire, c’est ne ratez pas notre master class sur la prévention du burn-out, sur l’art du self-leadership, celle pour être champion de sa vie et bien sûr celle sur la réinvention et résilience ! »