Couverture du journal du 24/09/2021 Consulter le journal

VUF Bikes, vélos cargos pros made in Bordeaux

Créé à Toulouse en 2014 par deux frères palois, Thomas (diplômé d’un master en environnement) et Anthony Chenut (diplômé de l’école de commerce de Kedge), l’entreprise VUF Bikes est au départ un opérateur de transport. Après avoir étudié le marché de la livraison du dernier kilomètre en milieu urbain durant 2 ans, ils décident en 2017 de développer un vélo cargo adapté au transport de gros volumes.

Anthony et Thomas Chenut, créateurs des vélos cargos VUF Bikes

Anthony et Thomas Chenut, créateurs des vélos cargos VUF Bikes © D. R.

Auréolés de nombreux prix : le Coq vert Bpi, « 1 000 solutions pour changer le monde » de la fondation Solar Impulse, et surtout le label Greentech verte innovation du ministère de l’Environnement, ils reçoivent une importante subvention de l’État leur permettant de réaliser un POC (« Proof of concept ») pour tester leur vélo auprès des professionnels de la cyclo-logistique sur le terrain urbain. Menant un véritable « travail de pionnier », ils intègrent leur propre bureau d’études pour internaliser totalement la conception des vélos. Après une levée de fonds de plus d’un million d’euros fin 2020, ils installent début 2021 leur premier atelier d’assemblage à Bègles. Aujourd’hui spécialisé dans la conception et l’assemblage de châssis de vélo, sur lesquels sont installés différents types de contenants et accessoires, VUF Bikes emploie une dizaine de personnes.

CARACTÉRISTIQUES DES CYCLES VUF Bikes

Vélo cargo électrique pendulaire (dont les 2 roues arrières s’inclinent dans les virages), le VUF (pour Vélo utilitaire français) offre un confort de conduite, une ergonomie et une puissance de moteur qui lui permettent d’emporter jusqu’à 150 kg ou 1,5 m3 de marchandises. Le vélo utilitaire est dédié aux professionnels transportant du froid (jusqu’à -16 degrés), du chaud, du sec, du liquide, des colis, des déchets… à Bordeaux Métropole, mais aussi en Europe et jusqu’en Afrique.

L’ensemble des éléments composant le vélo cargo est certifié et VUF, qui impose des process qualité à son partenaire industriel Lophitz, participe à des groupes de travail au niveau national « pour normaliser le secteur et apporter le maximum de qualité à l’activité », insiste Thomas Chenut. Produisant ses vélos cargos électriques de série, VUF répond à des commandes de flottes allant de 2 à 25 unités.

vélos cargos VUF Bikes

Vélos cargos VUF Bikes © D. R.

LE PLUS DES CYCLES VUF Bikes

4 fois plus rapide qu’une camionnette de livraison pour un même poids transporté, un même volume et sur une même distance, le vélo cargo électrique est aussi 10 fois plus économique, à l’achat et à l’usage.

Présentant un avantage de productivité, de rentabilité et d’économie supérieur au véhicule utilitaire dans un rayon de 5km autour du centre-ville, VUF est aussi plus écologique. « Nous équipons la majorité de nos vélos de traceurs permettant de mesurer leur bilan carbone », indique Thomas Chenut, dont l’entreprise intègre des problématiques RSE, environnementales et sociales.

SOURCING DES COMPOSANTS

Le partenaire industriel de VUF, Lophitz (Pyrénées-Atlantiques), fabrique les châssis des vélos cargos selon le cahier des charges établis par les ingénieurs du bureau d’études de VUF. Ces châssis sont ensuite assemblés dans l’atelier béglais de la marque. Quatre fabricants français de contenants fournissent les caisses de transport qui sont adaptées sur ces châssis. Le reste des composants provient en priorité de France, puis d’Europe, et enfin d’Asie, via la trading asiatique de VUF.

 

EN CHIFFRES

Date de création : 2014

Effectifs : une dizaine de personnes

Prix d’un vélo : 5 500 euros HT en moyenne

Capacité de production : 520 vélos par an (objectif x 2 en 2022)

Nombre de clients en 2021 : une centaine

Croissance du CA : + 30 %/an depuis 2014, x 3 entre 2020 et 2021

Atelier : 200 m2 à Bègles

Levée de fonds : plus d’un million d’euros en 2020