Couverture du journal du 27/01/2023 Le magazine de la semaine

Bordeaux, l’Afrique à l’honneur

Pour la première fois, Bordeaux recevait durant 3 jours les Ateliers de coopération consulaires et économiques de la Conférence permanente des chambres africaines et francophones. À la clé : « de belles rencontres et de véritables opportunités business », selon le président de la CCI Bordeaux-Gironde Patrick Seguin.

30 ans cbsoa

Soirée de gala pour les 30 ans du CBSOA au Palais de la Bourse © Studio Tonelli

La 14e édition des Ateliers de coopération consulaires et économiques de la Conférence permanente des chambres africaines et francophones (CPCCAF), qui avait lieu à Bordeaux du 23 au 25 novembre, « fut une très belle réussite, d’après les retours unanimes des 19 pays participants », assure Patrick Seguin, président de la CCI Bordeaux Gironde. Membre inter- national du bureau de la CPCCAF, amoureux de l’Afrique et fort d’une « histoire longue entre Bordeaux et le continent africain », c’est lui qui a proposé de relancer ces Ateliers en les organisant pour la première fois à Bordeaux. C’était aussi une façon pour le territoire « de prendre sa revanche », confie Patrick Seguin, après l’annulation du sommet Afrique-France qui devait avoir lieu à Bordeaux en 2020, et qui s’était finalement tenu dans une version allégée à Montpellier en 2021. L’événement fut également l’occasion de célébrer les 30 ans du Club Bordeaux Sud-Ouest Afrique (CBSOA), association d’exportateurs de la CCI Bordeaux-Gironde, le 24 novembre.

Il y avait une véritable attente pour cet événement qui confirme la dynamique

christophe eken, patrick seguin

Christophe Eken, président de la CPCCAF et de la Chambre de Commerce, des Mines et de l’Artisanat du Cameroun, aux côtés de Patrick Seguin, président de la CCI Bordeaux-Gironde © D. R.

DYNAMIQUE

Première assemblée générale des Ateliers de la CPCCAF organisée depuis la crise sanitaire, cette édition a réuni environ 250 participants venus de 19 pays francophones, dont 16 pays africains parmi lesquels le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Congo Brazzaville, le Tchad, le Bénin, la Guinée, le Togo, mais aussi la Belgique, le Québec et Haïti. « Il y avait une véritable attente pour cet événement qui confirme la dynamique », insiste le président de la CCI Bordeaux-Gironde. Seize ateliers et conférences « visant à faire émerger de nouveaux projets axés sur la collaboration franco-africaine » ont été proposés, et des rendez-vous d’affaires entre une cinquantaine de chefs d’entreprises aquitains et africains ont eu lieu. Ces derniers ont permis « de belles rencontres et créé de véritables opportunités business », affirme Patrick Seguin.

RENDEZ-VOUS AU BÉNIN

Plusieurs projets de partenariats ont ainsi été contractualisés entre des entreprises girondines et des pays africains, autour de l’éclairage public solaire, de l’aménagement du territoire (filiale Razel-Bec de Fayat) ou encore des énergies renouvelables (Valorem en Côte d’Ivoire). Dans le secteur agro-pastoral, des contrats ont également été signés avec des start-ups africaines, venues présenter des services autour du suivi sanitaire des cultures, notamment. « Le numérique est l’un des secteurs sur lesquels l’Afrique est en avance sur l’Europe », estime Patrick Seguin, qui a rappelé l’importance de « changer de comporte- ment vis-à-vis de l’Afrique. Nous sommes d’égal à égal a minima. Et en termes d’investissements, on s’y mesure aux Chinois, aux Turcs et aux Américains », a-t-il rappelé. Il a également insisté sur la nécessité d’investir et d’accompagner les pays africains dans la formation, à travers la mise en place de 3 nouveaux projets de transfert de compétence à l’image de celui du Campus du Lac. Prochain rendez-vous pour l’écosystème business franco-africain en mars 2023, au Bénin, à l’occasion des 50 ans de la CPCCAF, en présence de la CCI Bordeaux-Gironde.

Plusieurs partenariats ont été contractualisés entre des entreprises girondines (Fayat, Valorem…) et des pays africains