Couverture du journal du 20/05/2022 Consulter le journal

Maison La Course à Bordeaux : maison d’hôtes et d’esprit

La belle maison d’hôtes de la rue de la Course Maison La Course a été rachetée par une voyageuse intrépide et créative qui a redéfini ce lieu à son image.

Florence Féron, Maison La Course

Florence Féron, Maison La Course © D. R.

La Maison La Course se refait une beauté. Rachetée par Florence Féron, elle gagne un petit supplément d’âme et s’ouvre aux Bordelais. Cette esthète globe-trotteuse a eu un coup de cœur pour cette belle demeure XIXe située dans le quartier du Jardin Public. « J’ai ressenti une connexion très forte, une évidence : celle d’être chez moi. Ce nouvel espace va me permettre de créer les conditions idéales pour inviter chacun à marier esprit, cœur, corps et âme. » Après 8 années passées à New York, cette ancienne coach aspirait à un nouveau projet dans lequel elle pourrait développer un lieu de vie, d’échanges et de partage.

Maison La Course, bordeaux

© Nathalie Vallez

Dans la Maison La Course, elle a posé sa patte, créant un lieu à la fois chic et authentique, avec une pointe de fantaisie. Le salon cossu s’ouvre sur la cuisine chaleureuse et la jolie cour intérieure. Les 5 chambres et suites (dont 2 familiales) ont toutes des décorations différentes, mais avec un fil conducteur, mêlant beaux matériaux, esprit nature et invitation bucolique. Oyat, ou la force vitale des dunes et de l’océan ; Orensio et sa cabine bateau avec lits superposé ; Lasaia et ses papillons multicolores qui prennent leur envol ; Uriel comme un cocon protecteur ; et Seiros ouverte sur le ciel et les étoiles, jouxtant la piscine sur le rooftop.

ATELIERS SUR MESURE

Florence Féron développe également au sein de sa maison d’hôtes des marques locales telles que les cosmétiques Océopin ou les thés. Après une carrière dans le marketing et le commercial international, elle s’est lancée dans l’accompagnement individuel et collectif. Pour faire partager sa créativité, elle a créé au sein de la Maison La Course deux espaces de rencontres et le club de la Salamandre.

Pour faire partager sa créativité, elle a créé le club de la Salamandre

Dans ce lieu d’échanges ouvert aux Bordelais, elle propose un programme autour de 3 thématiques : des dégustations gourmandes, des ateliers d’épanouissement de soi et des découvertes d’artisans et créateurs locaux. Ainsi, en mai, il sera question de yoga du visage (le 15), de développement personnel (le 17) et de dégustation de rosé (le 19), avec ou sans bulles !