Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

Mesures d’urgence pour le centre pénitentiaire de Gradignan

Saisi par l’Ordre des avocats du Barreau de Bordeaux et d’autres organismes, le juge des référés considère que les conditions de détention au centre pénitentiaire de Gradignan bafouent gravement les droits fondamentaux des personnes incarcérées.

centre pénitentiaire, Gradignan, prison

Photo de RODNAE Productions

Il ordonne à l’administration de mettre en œuvre 9 mesures urgentes pour améliorer la situation : améliorer la luminosité ; remplacer les lits instables ; modifier la méthode de distribution des repas ; changer de véhicule pour le transport du linge souillé et de la nourriture ; distribuer régulièrement et gratuitement des produits d’hygiène essentiels ; permettre un accès effectif aux téléphones ; proscrire toute fouille intégrale de locaux inappropriés (douches, parloir des avocats). Des garanties ont été apportées concernant le droit à la santé, l’accès aux soins, demandant ainsi à l’administration pénitentiaire de mettre fin à son ingérence dans la mise en œuvre des prescriptions et décisions médicales, et de renforcer les moyens matériels et humains de l’équipe médicale.