Couverture du journal du 05/08/2022 Consulter le journal

[ Portraits de l’été ] Dominique Ascarateil : l’insatiable épicurien

Ancien tennisman, dirigeant associé du groupe bordelais d’experts-comptables Extencia, Dominique Ascarateil mène son quotidien avec dynamisme.

Dominique ASCARATEIL, Extencia

Dominique ASCARATEIL, Extencia © D. R.

Vivre de ses passions et de ses coups de cœur, beaucoup en rêveraient, mais ce n’est pas toujours réalisable. C’est pourtant comme ça que Dominique Ascarateil mène sa carrière et ses choix de vie. Le bac en poche, ce Bordelais passé par Tivoli a la passion du tennis. Alors il se met à la compétition et passe un brevet d’État pour l’enseigner. Mais lorsqu’il fait l’armée à Cognac, quelques années plus tard, il a le déclic. Fini le tennis, lui qui se passionne désormais pour la bourse et le monde économique, prend le chemin le plus direct pour y parvenir : une école de commerce et des études d’expert-comptable. Influencé par son oncle entrepreneur qui lui présente son expert-comptable et son commissaire aux comptes, il est emballé par ce métier : « J’ai adoré mes études que j’ai reprises à 23 ans. Je suis arrivé 1er au DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion), un cheminement qui s’est fait en accélération » estime-t-il. À la fin de son stage obligatoire de fin d’études, il monte son propre cabinet avec son associé Michel Grosse, rachète en 2001 une autre étude et passe ainsi, en quelque 20 années, de 20 à pas loin de 300 salariés.

LES PLAISIRS DE LA VIE

Car Dominique Ascarateil n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Infatigable et insatiable, il va toujours de l’avant et développe le maillage territorial des cabinets Extencia à travers la France. « Notre développement s’est d’abord fait à Bordeaux et sa région, puis au Pays basque, Lyon, Grenoble, et Paris. On envisage maintenant Toulouse et Nantes. » Vivant désormais entre Paris et Bordeaux, il se plaît dans ce double cheminement : « Paris est le point stratégique de notre développement : il y a énormément d’opportunités, une énergie incroyable. » Basé dans le 9e arrondissement, il l’apprécie tout particulièrement : « C’est un quartier d’affaires, très central, tout en restant chaleureux. On peut humer l’atmosphère économique. » Les stratégies qu’il a mises en place font aussi leur chemin : Boost by Extencia (qui permet de développer son cabinet sous la bannière Extencia, NDLR) est prospère, « ça crée des liens et un énorme dynamisme interne ». Quant à You by Extencia (adressé aux start-upers) l’offre s’est développée à Bordeaux et à Lyon ; « cela permet de toucher un public large, en particulier de jeunes entrepreneurs ». Il le reconnaît, il « travaille durement » mais reste avant tout un épicurien : « J’aime les plaisirs de la vie, les voyages, les réunions entre amis, les très bons restaurants, les vins, les cigares… » Et si on lui demande comment il se projette, son destin reste lié à celui de son groupe : « Compte-tenu de son dynamisme, l’entreprise va nécessairement doubler de taille dans les 5/10 ans qui viennent. Et mon rôle, c’est d’assurer la cohésion, le maintien du lien entre les associés. Je veille à maintenir ces équilibres. »

Boost by Extencia a créé un énorme dynamisme interne.

À MOTS DÉCOUVERTS

Cet été, cap sur…

« Istanbul, jusqu’à Venise, en passant par la Grèce, le Monténégro et la Croatie, le temps d’une croisière en famille. »

On trouve quoi dans votre valise ?

« Mon IPad pour lire la presse régionale à l’autre bout du monde ; J’aime bien cette idée. Et des affaires de sport car j’ai bien l’intention d’en profiter ! »

Votre lecture de l’été

« Les 2 romans écrits par mon ami avocat Mickaël Poilpré »

Le tube à écouter

« Je suis vieux jeu : de la chanson française, France Gall, Johnny Hallyday… »

Votre cocktail signature ?

« Un gin tonic à ma façon : avec du gin Citadelle, des baies de genièvre et des écorces de citron et d’orange. »

Le meilleur endroit pour le siroter

« Sur un canapé face à une piscine. Après on boit le meilleur daïquiri du monde à El Floridita à La Havane ! »

Votre meilleur spot girondin

« Ça fait 50 ans que je vais à Lacanau Océan. C’est un lieu magique, magnifique, les plages, les forêts, le lac… J’aime son côté désuet. Ça a changé mais pas tant que ça. »

Un projet pour la rentrée ?

« L’intégration de notre nouvel (et 13e) associé lyonnais ! »