Couverture du journal du 15/01/2021 Consulter le journal

Thérapies digitales : Lucine lève 5,5 millions d’euros

L’entreprise bordelaise pionnière des thérapies digitales, créée par Maryne Cotty-Eslous et Aymeric Espérance en 2017, vient de lever 5,5 millions d’euros.

Photo de Samson Katt provenant de Pexels

L’entreprise bordelaise Lucine, pionnière des thérapies digitales, créée par Maryne Cotty-Eslous et Aymeric Espérance en 2017, vient de lever 5,5 millions d’euros. « L’objectif principal de cet investissement est de créer la première molécule digitale » pour lutter contre « les douleurs chroniques », annonce la jeune femme dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Elle-même « douloureuse chronique depuis la naissance », confiait-elle aux Échos Judiciaires Girondins en 2019, Maryne Cotty-Eslous a imaginé une application mobile qui constitue un véritable traitement pour lutter contre ce « problème sanitaire mondial. 25 % de la population mondiale en souffre, et 500 000 personnes meurent chaque année à cause de leur consommation d’antidouleurs, quand 70 % des personnes victimes de douleurs chroniques ne prennent pas de traitement », assure la dirigeante dans la vidéo.

Cette levée de fonds devrait lui permettre de « renforcer ses fonctions-supports et de structurer ses fondations afin de réussir sa mue en laboratoire pharmaceutique », nous annonçait Maryne Cotty-Eslous il y a tout juste un an.