Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

Cité du Vin : une offre culturelle diversifiée

Un parcours permanent remanié, une expérience sensorielle innovante, une saison culturelle riche en rendez-vous, la Cité du Vin se renouvelle et veut toucher un large public, à commencer par les Bordelais !

A Table, Cité du Vin, bordeaux

La Cité du Vin se renouvelle et veut toucher un large public. © Cité du Vin

UN PARCOURS PLUS LUDIQUE

Après un mois de fermeture pour travaux, le parcours permanent a rouvert ses portes le 4 février : le multimédia est toujours présent, mais de manière plus ludique et accessible. Dès l’entrée une très grande fresque avec projection, les 18 écrans sont remplacés par un cep de vigne sur lequel on fait du mapping qui explique son fonctionnement. On découvre sur un mur plusieurs dizaines de cépages (sur les milliers existants), et 5 fac-similés en cire de vrais cépages.

Au centre, une grande aire de jeu permet de fouler le raisin et d’obtenir le nombre de kilos écrasés virtuels ! « L’art et le vin », jugé trop compliqué, a été remplacé par « Une année vigneronne ». La religion laisse la place à une animation assez drôle : comment j’achète un vin, comment je l’ouvre, je le sers, etc. Plus loin, une œuvre d’art, le vin dans le cinéma, un show immersif autour d’une très grande table, un quizz qui permet de déterminer le cépage qui vous correspond… Au total 18 espaces thématiques sont ainsi proposés dans un espace plus aéré.

UNE EXPÉRIENCE IMMERSIVE

Avec Via Sensoria, nouveau parcours immersif de dégustation (du 7 avril au 5 novembre), la Cité s’adresse à un large public. Ce programme se vit au rythme des saisons. À travers 4 pavillons scénographiés, on embarque de l’aube au crépuscule, du printemps à l’été. Tout se joue autour de créations visuelles, d’ambiance musicale et de poèmes, à travers un parti scénographique très fort dans le choix des matériaux, des couleurs. Les sommeliers ont un rôle clé, jouant le rôle de passerelle et vont guider les visiteurs. Côté dégustation, on pourra goûter un sauvignon blanc minéral au printemps ou un sirop fleur de sureau pour la version non alcoolisée, d’un autre blanc vif et frais ou d’un thé glacé citron thym pour l’été, d’un rouge épicé à l’automne ou nectar de poire, et enfin d’un crémant pour l’hiver ou d’un sirop de caramel. Le public est ainsi amené à ressentir pleinement ses sensations et émotions au fil des dégustations.

cité du vin

ViaSensoria © Cité du Vin

DES AFTERWORKS PRISÉS

Du côté des grands cycles : les grands entretiens donneront la parole au comédien François-Xavier Demaison (le 23 mai) qui est propriétaire d’un domaine viticole, Ciné Gourmand permettra de découvrir le film La Brigade, suivi d’une dégustation (le 3 mai) et 4 conférences des Vendanges du Savoir sont programmées (dont l’ivresse rituelle et la viticulture chez les Grecs). Côté atelier, l’engouement pour les afterworks du jeudi ne se dément pas alternant les accords mets et vins, cépages rares ou oubliés, sans oublier les vins du monde qui nous entraîneront en Allemagne, en Géorgie, au Pérou ou au Liban.

VIN ET ENVIRONNEMENT

La Cité du Vin innove enfin avec un nouveau cycle : Environnement et vin. Le premier événement aura lieu le 21 mars sur l’évolution du vignoble face au changement climatique, animé par le journaliste Denis Cheissoux et le 27 juin sur les vins en biodynamie. Le 31 mars, il sera question de nouvelles technologies avec le colloque « Métavers, NFT, blockchain et vin ». Le 4 avril, le Grand Quizz du vin fait son retour après avoir rencontré un franc succès à la dernière édition. Le cycle Des vignes et des hommes sera consacré en mai à l’Afrique du Sud, au vignoble bordelais en juin, (à l’occasion de Bordeaux fête le vin). Enfin deux soirées festives sont prévues pour les beaux jours : le 6 juin consacrée au Mexique à l’occasion de la semaine de l’Amérique latine, ainsi qu’un concert dans les jardins de la Cité du Vin pour fêter son anniversaire !