Couverture du journal du 07/05/2024 Le nouveau magazine

Grippe aviaire : Ceva désigné avec Boehringer Ingelheim pour la 2e vague de vaccins

Le laboratoire pharmaceutique libournais n'avait pas été retenu par l'État dans le cadre du premier appel d'offres.

© Ceva

Les laboratoires allemand Boehringer Ingelheim et français Ceva Santé Animale ont été retenus pour fournir la deuxième vague de vaccins contre la grippe aviaire chez les palmipèdes en France. Dans le cadre de ce deuxième appel d’offres lancé par le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, 61 millions de doses seront livrées dès ce mois d’avril : 34 millions de doses pour Boehringer Ingelheim et 27 millions pour le libournais Ceva.

Une annonce dont se réjouit Marc Prikazsky, PDG de Ceva Santé Animale. « Cette commande récompense l’investissement de nos 7 000 collaborateurs à travers le monde pour construire un leader français et international de la santé animale. Nous sommes plus que jamais engagés dans le développement de solutions de santé innovantes, notamment contre les maladies émergentes qui menacent nos élevages. »

En juillet 2023, Ceva Santé Animale n’avait pas été retenue dans le cadre du premier appel d’offres qui portait sur la commande de 80 millions de doses. Seul le laboratoire Boehringer Ingelheim avait été choisi, déclenchant incompréhension et exaspération sur le territoire néo-aquitain. De la part du président de la Région en premier lieu : « cette décision, qui ne satisfait ni les éleveurs ni les filières, semble faire peser un risque important en matière d’approvisionnement de vaccins et de qualité de la couverture vaccinale », avait alors dénoncé Alain Rousset.