Couverture du journal du 20/11/2020 Consulter le journal

Hypnoledge : apprendre des langues sous hypnose

Installée à Héméra, au cœur de Bordeaux, la start-up Hypnoledge propose via sa plateforme en ligne une méthode d’apprentissage des langues basée sur de l’hypnose et une pédagogie immersive. De quoi mettre à profit son temps pendant confinement.

Hypnoledge : apprendre des langues sous hypnose

Il suffit de 25 minutes au calme pour apprendre une langue étrangère. C’est en tous cas la promesse d’Hypnoledge, une plateforme en ligne qui repose sur une méthode singulière. Elle permet, grâce à l’hypnose, d’optimiser l’attention, la concentration et la mémorisation dans un temps donné afin de favoriser l’apprentissage. Imaginé par Gershon Pinon, psychologue passionné, qui a derrière lui 10 ans d’accompagnement, notamment des sportifs de haut niveau, et 6 années en tant que formateur en hypnose, et par deux psychothérapeutes, Laure Duprat-Morales et Julien Pineau, spécialisés en hypnose, Hypnoledge a été lancé en mai 2018. Cette plateforme en ligne propose environ 600 cours pour apprendre l’anglais, l’espagnol, l’italien, l’allemand, et désormais le français sur sa version anglophone, lancée en octobre dernier. Le tout avec 4 niveaux d’apprentissage correspondant à chacun : depuis les bases jusqu’à la maîtrise totale de la langue.

CRÉER DES AUTOMATISMES

Parfaitement calibré pour cette période de confinement, chaque cours de 25 minutes se décompose en une première phase de mise en hypnose. « L’idée est de placer la personne dans un état à la fois de bien-être, d’apaisement et de forte concentration.

Nous optimisons l’état cognitif et émotionnel pour l’apprentissage

Ainsi, nous optimisons son état cognitif et émotionnel pour l’apprentissage, tout en lui donnant confiance en elle », explique Gershon Pinon. Vient ensuite une seconde phase avec les cours à proprement parler : des saynètes de la vie courante déclinées en 4 thèmes (« se diriger », « voyager », « santé », « problèmes à l’étranger ») sont interprétées par des binômes de professeurs dont il s’agit de la langue maternelle, « afin de donner la fréquence, la prononciation parfaite de la langue, mais aussi d’enregistrer la syntaxe et des mots de vocabulaire », précise le dirigeant d’Hypnoledge. Une troisième phase d’exercices permet ensuite de s’entraîner à la prononciation, et d’associer à des images les mots de vocabulaire découverts précédemment.

En effet, « la mise en hypnose permet de faire un by pass du système conscient, pour ouvrir, sensibiliser l’oreille et commencer à intégrer la langue avec une forme d’automatisme, comme pour une langue maternelle », poursuit Gershon Pinon. Ainsi dans un cours d’anglais par exemple, celui qui voit l’image d’une baignoire pense « bath », et non pas à la traduction de « baignoire ».

Hypnoledge Bordeaux Laure Duprat-Morales, Gershon Pinon et Julien Pineau

Les co-fondateurs d’Hypnoledge : Laure Duprat-Morales, Gershon Pinon et Julien Pineau © D. R.

15 000 UTILISATEURS CONVAINCUS

Si Hypnoledge a déjà convaincu près de 15 000 utilisateurs de tous horizons en moins de 2 ans, « enfants, lycéens, actifs, retraités, hommes et femmes » précise Gershon Pinon, c’est peut-être en raison de son prix de 19,90 euros par mois sans engagement, « un prix juste pour l’utilisateur », assure le dirigeant, qui refuse « de rendre l’apprentissage élitiste ». Mais c’est surtout parce que les utilisateurs sont convaincus. Le lycée professionnel agricole de Saubrigues, dans les Landes, vient d’ailleurs d’acheter des licences Hypnoledge pour la deuxième année consécutive. « 180 lycéens se connectent sur la plateforme une heure par semaine en cours et ils adorent ! Ce renouvellement, c’est pour nous la plus belle des réussites », estime Gershon Pinon. En octobre 2020, la jeune start-up s’est également ouverte au marché B2B grâce à un partenariat conclu avec un centre de formation agréé CPF et OPCO qui lui permet désormais de s’adresser aux entreprises et à leurs salariés. Auto-financée, Hypnoledge sera rentable cette année, avec un chiffre d’affaires prévisionnel en 2020 supérieur à 400 000 euros, multiplié par 3 par rapport à 2019. « Nous avons encaissé la charge du coût de développement et atteint le point d’équilibre », se réjouit le psychologue. Et si l’on fait partie de ceux qui ne sont pas réceptifs à l’hypnose ? « L’hypnose est simplement un état de conscience modifié, optimisé à ce que je suis en train de faire, à l’atteinte de mes objectifs. Il faut certes de l’ouverture d’esprit, mais si cela ne fonctionne pas, c’est que l’on met en place de la résistance et qu’on n’a pas l’envie d’apprendre », tranche Gershon Pinon, qui a fait du sujet « son combat ».

 


BIEN-ÊTRE ET DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Les 6 à 8 minutes d’hypnose qui précèdent les cours de langue dispensés sur Hypnoledge visent à mettre les utilisateurs en condition : « dans un état de bien-être et d’apaisement mental » favorisant l’hyperconcentration et donc l’apprentissage. L’idée est aussi de leur donner confiance en eux pour qu’ils puissent dépasser leurs peurs et blocages et s’expriment librement. La plateforme intègre également un aspect « développement personnel, indispensable à un bon apprentissage, à travers une gamification », explique Gershon Pinon. Ainsi, chaque cours permet de débloquer des « Hypnokeys », qui débloquent des séances courtes « Hypnoboost », permettant de « développer ses compétences, son épanouissement personnel et émotionnel », en travaillant « sur la confiance en soi, la mémoire ou encore la prise de parole en public… », détaille le psychologue.