Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

Margot & Tita, un succès parfumé

La marque de parfums bordelaise, Margot & Tita, est en plein essor. Héritage familial, valeurs, projets : rencontre avec la fondatrice Julie Schoell.

Julie Schoell, Margot & Tita, parfum, Bordeaux

Julie Schoell, Margot & Tita © D. R.

À Bordeaux on ne fait pas que du vin, on fait aussi des parfums ». Margot & Tita, marque de parfums bordelaise, connaît un véritable succès depuis sa création, il y a quatre ans, par Julie Schoell. Avec un chiffre d’affaires qui avait déjà atteint celui de 2021 en mai, la créatrice prévoit jusqu’à + 160 % de progression à la fin de l’année. Pour cause, un concept original derrière lequel se cache une histoire : « C’est un hommage à mes grands-mères, Margot et Tita », explique l’entrepreneuse.

« Elles venaient toutes les deux du Sud-Ouest mais avaient un caractère totalement opposé » : ainsi, Julie Schoell va s’inspirer de cet héritage pour créer les senteurs de la marque. Le produit-phare : un flacon de 30 ml. « C’est un produit nomade, d’un petit format de poche, qui se glisse facilement et qu’on peut emporter partout », détaille-t-elle. La fondatrice travaille en partenariat avec des parfumeurs à Grasse. Avec un produit qui a une composition à 90 % naturelle dans un flacon recyclable, la dirigeante souhaite que sa marque soit au plus proche de ses valeurs. « On démocratise l’utilisation du parfum » : Margot & Tita offre la possibilité de faire du « mix and match ». Le concept : faire de la superposition de senteur afin de pouvoir, avec deux arômes, se créer son propre parfum.

La créatrice prévoit jusqu’à + 160% de chiffre d’affaires à la fin de l’année.

Julie Schoell, Margot & Tita, parfum, Bordeaux

Margot & Tita © D. R.

 

Entre l’idée de départ et la création de la marque, tout est allé très vite pour Julie Schoell. Lauréate du Réseau Entreprendre 2018, elle a pu bénéficier non seulement du soutien de ce réseau, mais également de celui de la Chambre de Commerce de Bordeaux. Avec déjà 15 ans d’expérience dans les métiers de l’export, Julie Schoell a pu peaufiner la partie prospection et négociation et surtout comprendre les besoins des différents marchés. « Chaque zone géographique a des habitudes de consommation, nous avons donc démarré avec 30 senteurs pour satisfaire les besoins du marché du Moyen-Orient, de l’Europe de l’Est ou encore des États-Unis », dit-elle. « J’ai démarré toute seule dans mon petit bureau chez moi, et aujourd’hui nous sommes 8, bientôt 10 », ajoute-t-elle.

ACCÉLÉRER L’EXPORT

« Je ne pense pas développer des réseaux supplémentaires sur le marché français, mais renforcer notre positionnement » : pour ses projets futurs, l’équipe de Julie Schoell vise l’export. « On a démarré en Asie, en Corée, là on vient de livrer le Mexique », argumente-t-elle. En Allemagne, Hollande et Italie, la marque travaille avec Douglas, un revendeur. La créatrice à d’autres pays en tête : « On a un très gros levier qui nous permet de prospecter, c’est le salon CosmoProf à Bologne ». « On souhaite vraiment accélérer notre export », confie la fondatrice de Margot & Tita.

 

MARGOT & TITA EN CHIFFRES

63 produits

230 Marionnaud

120 pharmacies

50 Galeries Lafayette

9 aéroports