Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

Pauline Tréquesser : La vie est belle

Créatrice du collectif d’indépendants bordelais Cosme, Pauline Tréquesser a tenu pendant plus d’un an un journal de bord de sa maladie sur Instagram : « entrepreneuse cancéreuse, heureuse ». Une expérience salvatrice sans filtre et sans concession.

Pauline Trequesser, octobre rose, gironde, bergonié

Pauline Trequesser © Marie Vaubourgeix

Toujours souriante, arborant courageusement son crâne rasé et la cicatrice sur son sein gauche, Pauline Trequesser l’assure : « N’ayez pas peur de montrer vos faiblesses et vos blessures. » La petite trentaine, maman d’un tout petit enfant, Pauline a appris qu’elle avait un cancer du sein en 2021. Pendant 1 an et demi, elle a tenu le journal de bord de son combat contre celui qu’elle a appelé Craby sur Instagram : « Journal de bord d’une entrepreneuse, cancéreuse, heureuse ».

« C’était ma manière de tenir ma famille, mes amis, mais aussi mon réseau professionnel au courant de ce qui m’arrivait. » Et son histoire, suivie par plus de 2 000 personnes, est aussi celle d’une entrepreneuse free-lance confrontée à ce fléau.

« J’avais souscrit une prévoyance. C’est primordial, grâce à ça j’ai pu m’arrêter. Il faut absolument que les entrepreneurs y pensent. Pourtant on ne s’attend pas à avoir un cancer à 32 ans. » Grâce à l’équipe soudée du Collectif Cosme qu’elle a fondé, elle a pu ainsi se mettre dans l’ombre le temps des traitements.

C’était ma manière de tenir au courant ma famille, mes amis, mais aussi mon réseau professionnel de ce qui m’arrivait

PUISSANCE CARE

Par la suite, elle a pu profiter des ateliers proposés par la Ligue : ostéo, psy, réflexologie plantaire, socio-esthétique, shiatsu… » Tout ce qui soulage durant cette période. Depuis quelques semaines, l’intitulé de ses publications a changé, c’est désormais : « Journal de bord d’une entrepreneuse, chanceuse, heureuse ». Et pour prolonger son combat, Pauline Tréquesser va désormais proposer un podcast sur la santé physique et mentale des entrepreneurs : « Puissance Care ».