Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Clairfield s’implante dans le Sud-Ouest

Laurence d’Halleine, qui a cofondé le cabinet Alienor Partners, rejoint la société de conseil en fusion-acquisition Clairfield International en tant qu’associée. Depuis Bordeaux, elle accompagnera les entreprises ou les fonds d’investissements régionaux dans leurs opérations de réorganisation du capital, de cession ou d’acquisition, avec une dimension internationale.

Laurence d’Halleine, Alienor Partners, Clairfield

Laurence d’Halleine, Associée-fondatrice Alienor Partners - Bordeaux © Atelier Gallien - Echos Judiciaires Girondins

C’est un visage connu des milieux d’affaires girondins qui représentera la société Clairfield International en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie. Laurence d’Halleine a annoncé avoir rejoint la société de conseil en fusion-acquisition, fondée en 2004, en qualité d’associée. Après un début de carrière chez PwC puis chez Exane BNP Paribas, Laurence d’Halleine a co-fondé à Bordeaux, en 2010, le cabinet indépendant Alienor Partners.

Couvrir le quart sud-ouest

Depuis le mois de mars 2023, cette spécialiste des opérations de haut-de-bilan a intégré l’équipe parisienne de Clairfield, tout en étant délocalisée dans la capitale de Nouvelle-Aquitaine afin d’ancrer la présence de la société internationale sur le grand quart sud-ouest de la France. Le groupe, qui compte plus de 350 collaborateurs, est présent dans 30 pays à travers 38 implantations. « Nos métiers nécessitent une forte proximité avec le client », explique Laurence d’Halleine.

Enjeux de haut-de-bilan

« La moitié de nos clients sont des entreprises familiales ou à capitaux privés. Nous pouvons intervenir dans le cadre de la réorganisation de leur capital, par exemple dans le cas de la transmission ou de la cession de leur entreprise, que ce soit à un industriel ou à un fonds d’investissement, ou pour mener une opération de croissance externe », explicite-t-elle. « Notre organisation, axée sur le partage de compétences et le travail en commun des différents pays, et notre approche sectorielle, nous confèrent une force de frappe pour répondre à chaque enjeu de haut-de-bilan ». L’autre moitié des clients de Clairfield est composée de fonds de Private Equity que Clairfield conseille lors d’investissements ou de sorties de participations, et d’opérations de build-up, notamment à l’international.

Opérations de « mid-market »

Si les opérations de cession/LBO représentent environ deux tiers de son chiffre d’affaires, les acquisitions représentent elles environ 25 % et les opérations de financement et levées de fonds contribuent à hauteur de 10%.

Clairfield est positionné sur une fourchette large du « mid-market », à savoir des opérations de 10 à 500 millions d’euros en valeur. « Nous sommes flexibles, nous nous adaptons au territoire », souligne Laurence d’Halleine qui a déjà repéré les opportunités de son secteur géographique : « La Nouvelle-Aquitaine est un tissu intéressant à accompagner ».