Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Coupe du monde de rugby : 48 millions d’euros de retombées économiques pour la métropole bordelaise

Les retombées économiques liées à l’accueil de la Coupe du monde de rugby dans la métropole à l’automne dernier, sont estimées à 48 millions d’euros.

Coupe du monde de rugby, bordeaux

© Shutterstock

C’est ce que révèle Bordeaux Métropole qui a par ailleurs noté un effet positif pour les territoires environnants, avec un impact notable en Région Nouvelle-Aquitaine, principalement sur la côte atlantique, le vignoble et la vallée de la Dordogne. Dans le détail, la Coupe du monde de rugby a attiré 71 000 visiteurs étrangers – dont 75 % d’Européens – sur le territoire de la métropole. Ils ont passé en moyenne 2,9 nuits à Bordeaux pour un panier moyen de 136 euros par jour. L’hébergement a représenté plus de la moitié de la dépense touristique totale des visiteurs (51 %) devant la restauration qui représente 26 % de ces dépenses pour les étrangers et 20 % pour les Français. Viennent ensuite les dépenses dans les commerces locaux : entre 12 % pour les étrangers et 22 % pour les Français. Enfin, près de 65 000 personnes ont été accueillies au sein du village rugby. Bordeaux Métropole avait consacré un budget de 6,6 millions d’euros à l’accueil de la coupe du monde. Pour un euro investi par la métropole, les retombées économiques sur le territoire bordelais s’élèvent à 7,30 euros.