Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Héritage Millénaire : La cosmétique inclusive

Nelly Doumouya, entrepreneuse bordelaise, vient de lancer une nouvelle marque de soins capillaires : Héritage Millénaire. Elle a bouclé une campagne de financement participatif qui lui permettra de démarrer la commercialisation de son spray capillaire en juin 2023.

Nelly Doumouya, Héritage Millénaire

Nelly Doumouya © Heritage Millenaire

Proposer une marque de soins naturels, pour tous types de cheveux, inspirés des secrets de beauté ancestraux du monde, et 100 % made in France : c’est l’ambition de Nelly Doumouya, fondatrice de Blessy Beauty, avec sa marque Héritage Millénaire. « C’est ma propre expérience cliente traumatisante qui m’a inspirée », relate la jeune dirigeante. « J’ai utilisé un lissage brésilien, ça m’a brûlé les cheveux, j’ai dû porter des perruques pendant un an. » C’est alors que la Bordelaise décide d’en apprendre davantage sur ses cheveux et observe une réelle carence en cosmétique inclusive et saine sur le marché de la beauté naturelle. « C’est important pour moi d’apporter une solution optimale et innovante. Nos produits contiennent plus de 90 % d’éléments d’origine naturelle », insiste-t-elle.

18 MOIS DE R&D

Pour lancer sa gamme cosmétique, Nelly Doumouya a pu bénéficier d’un prêt d’honneur de 10 000 euros de la part du réseau Initiative Gironde. « À titre personnel, j’ai également investi 37 000 euros en fonds propres, puisque je suis toute seule sur le projet », explique la créatrice. Elle a également reçu une subvention pour le développement de son innovation de la part de Bpifrance, en fin d’année 2022. Dix-huit mois de R&D, dans un laboratoire situé en Île-de-France, auront été nécessaires pour développer ses 3 soins multi-usage. Une gamme volontairement limitée pour ne pas multiplier le nombre de produits dans la salle de bain. D’abord, le spray capillaire, que l’entrepreneuse souhaite commercialiser cette année. Avec ou sans lavage, il est à base d’eau de riz fermentée. « Ensuite, on a l’huile de shampoing qui représente l’univers d’Afrique centrale, et le masque capillaire, là, c’est l’univers d’Amérique latine », ajoute la créatrice de la marque.

© Heritage-Millenaire

MADE IN NOUVELLE-AQUITAINE

Sa première campagne de financement participatif s’est achevée le 28 février dernier. 102 % de l’objectif fixé, qui était de 4 000 euros, soit 4 091 €, ont été récoltés.,« Dans un premier temps, nous commercialiserons via notre futur site d’e-commerce. Puis à moyen terme, je voudrais ouvrir un concept store à Bordeaux et Paris, où notre communauté est la plus importante. » Ensuite, la marque sera commercialisée en BtoB pour les parapharmacies et les concept stores beauté. « Si tout va bien au niveau de la production, on devrait lancer la commercialisation du spray capillaire en juin 2023 », estime Nelly Doumouya qui table sur 2024 pour la gamme complète. La fabrication sera confiée au sous-traitant Cosmefab, sur son usine de Mourenx, dans les Pyrénées-Atlantiques. Pour la suite, la Bordelaise imagine déjà une marque internationale : « j’ai des contacts avec le marché européen francophone, notamment en Belgique et en Suisse », assure-t-elle.

Héritage Millénaire, une marque solidaire

Nelly Doumouya espère reverser une partie de ses bénéfices à des associations de lutte contre la drépanocytose, une maladie génétique qui affecte les globules rouges. « En tant qu’ancienne enfant malade, je veux donner ce que j’ai reçu », développe-t-elle. C’est pourquoi, lors de la campagne participative, un produit a été mis en valeur : pour le coffret Big Heart, l’intégralité des bénéfices sera versée à une l’association Dréinfos pour financer une collecte de médicaments en faveur d’enfants malades atteints de drépanocytose.